16 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Les « zigzags » de Navin Ramgoolam ont « profondément irrité » Paul Bérenger. À l’issue d’une réunion du bureau politique et du comité central des mauves samedi, le leader du parti a annoncé une rupture « pour de bon » avec le PTr. Paul Bérenger indique que le MMM ira seul aux élections. Par rapport au MSM, il a souligné que le remake « n’est pas d’actualité ».
Ivan Collendavelloo a lancé samedi son nouveau parti politique, le Muvman Liberater, qui se veut une alternative au MMM et au PTr. Il a révélé, à cette occasion, que depuis janvier, un accord entre les deux partis avait été trouvé, d’où sa démission des mauves. Il annonce aussi qu’il compte œuvrer pour une plate-forme commune avec le MSM et le PMSD.
« Si Navin Ramgoolam et Paul Bérenger se marient, leur mariage sera contre nature. Le chat finira par manger le rat. » Tels sont les propos tenus par Pravind Jugnauth lors d’une conférence de presse  samedi. Le leader du MSM se dit convaincu que «  le mariage PTr-MMM peut se concrétiser, mais qu’il finira par disparaître » tout en ajoutant que le pays n’a « d’autres alternatives que le MSM ».
Friday, 13 June 2014 12:06

Pas si vite ! Featured

Written by
Il n’y a plus de paravent, mais le théâtre politique sur fond de bras de fer, voire de chantage, continue. Ramgoolam et Bérenger ne se cachent plus pour parler de leur projet d’alliance. Elle est « off », selon le leader mauve. Du moins pour l’instant, car le désir d’aller ensemble aux prochaines législatives est toujours présent. Il est palpable ! Qui serait étonné si, dans quelques jours, l’alliance redevenait « on » ? D’autant qu’à les écouter, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger sont d’accord sur les grandes lignes d’un programme commun, mais pas tout à fait ou alors pas encore sur l’un de ses aspects fondamentaux : « le partage du pouvoir ».
Incroyable mais vrai. Samedi à la mi-journée, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger donnaient l’impression que l’alliance PTr-MMM était sur le point d’être finalisée. Et, dans l’après-midi, Paul Bérenger annonçait que cette même alliance est « off ». Qu’a-t-il bien pu se passer entre-temps ?
Coup de théâtre samedi après-midi ! Après le bon mood du matin avec la conférence commune avec le chef du gouvernement, voilà que deux heures plus tard, Paul Bérenger annonce que l’alliance entre le PTr et le MMM est « off » et que les mauves iront seuls aux élections.
L’émission Au cœur de l’info, sur Radio Plus samedi, était consacrée à une future alliance PTr-MMM qui, à ce moment-là, était encore « on ». Ceux qui sont intervenus dans l’émission animée par le tandem Nawaz Noorbux-Jugdish Joypaul ne se doutaient pas que les négociations allaient capoter.
Sunday, 08 June 2014 09:02

Quand Ramgoolam et Bérenger jouent la comédie... Featured

Written by
À l’issue de leur tête-à-tête, samedi en début d’après-midi, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger se sont entretenus avec la presse. Il y a eu des sourires, des politesses… Ils ont même parlé d’alliance, mais les négociations avaient déjà capoté.
« Escroquerie politique », « trahison du siècle »… Samedi en conférence de presse, Pravind Jugnauth n’a pas manqué de qualificatifs pour évoquer le « feuilleton des mamours » entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, qu’il accuse d’avoir « comploté dans le dos du peuple » pour « hijack le pouvoir politique » afin de « satisfaire leurs ambitions et intérêts personnels ».
André Maritz et sa bien-aimée Coleen ont choisi Maurice pour convoler en justes noces. Les deux tourtereaux d’origine sud-africaine se disent émerveillés par la splendeur de notre île. Ils n’ont pas hésité à dépenser la coquette somme de Rs 2,7 millions pour leur mariage. 
Friday, 06 June 2014 10:16

Perception Featured

Written by
Si Maurice n’était pas formellement une démocratie, les gens auraient eu sans doute recours à d’autres moyens, moins pacifiques, afin de faire entendre raison à leurs dirigeants politiques. Or, les gesticulations de ces derniers ne font plus rire. Leur manière de faire est révoltante.
Même s’il ne dit pas que le parti de Xavier-Luc Duval « ne comprend jamais rien », le ministre du Travail soutient, comme le Premier ministre, que le tourisme, le textile ou encore la zone franche ne portent pas l’empreinte du seul PMSD. Shakeel Mohamed revient aussi sur d’autres sujets d’actualités.

Actualités Popular Articles

Google+