23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sunday, 27 January 2013 10:19

Ambiance – Les militants de tout cœur avec Paul Featured

Rate this item
(4 votes)
Le cœur y était. Les militants aussi. C’est sur fond de ses chansons fétiches que Paul Bérenger a fait son entrée à l’assemblée spéciale des délégués samedi.
Portant une chemise à carreaux sur un pantalon gabardine beige, serviette à la main, il arrive, tel un messie, parmi ses camarades. C’est là où il paraît se sentir le mieux, avec ses proches collaborateurs et confidents que sont Bhagwan, Ganoo, Nagalingum et Navarre-Marie.

D’ailleurs, il n’a pas cessé de se déhancher sur la chanson de Siven Chinien Soldat Lalit Militant et sur Ratsitatane devant ses proches tout émerveillés, dont Arline, sa femme, Joana et Julie, ses filles,  Emmanuel, son fils et Marie-Claire, sa sœur. Absence remarquée : Marraine. « Elle est alitée », dit Paul Bérenger et elle n’a pas encore appris la nouvelle.

La salle est pleine comme un œuf, alors que d’autres s’entassent dehors. Parmi, Sheila Babajee, venue « apporter une bougie et une photo du père Laval à Paul ». Une autre dame tient une pancarte sur laquelle est inscrit : « Jésus va te guérir, Paul ».

Dans l’assistance, de nombreuses têtes connues. Les femmes sont en force, toutes de mauve vêtues. Les discours comportent tous le même message : « Paul, nous avek toi, to fami ek to pays bizin toi ». Dans la salle, une militante pleure à chaudes larmes quand Paul Bérenger lance : « Je ne suis pas pressé pour aller là-haut, mo pou revini ».

L’atmosphère n’était pas à la tristesse, mais on sentait qu’au fond d’eux, les militants étaient quelque peu désemparés. Pourtant, ils gardent espoir que leur camarade Paul leur reviendra, car le principal concerné leur a fait comprendre qu’il « ne faut pas avoir peur du cancer ». Après une vingtaine de minutes de « koz koze » avec ses militants, Paul Bérenger savait, comme le chantent les supporters de son équipe, Liverpool, que « he will never walk alone ».




Last modified on Sunday, 27 January 2013 10:38
Le Dimanche/L' Hebdo

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+