26 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Nemesis

Nemesis

Friday, 25 July 2014 08:53

Chronicle of a foretold disaster

Political groups often resemble economic entities. In fact, political alliances, such as mergers in the business world, do not always culminate in a positive synergy. One case study is that of the merger between the American giants AOL and Time Warner. Hailed at the time as ‘the deal of the century’, with a financial package cost of $ 182 billion in January 2000, this ‘dream alliance’ was later qualified as the “biggest mistake in corporate history” and the ‘worst merger of all time’.
Les entités politiques ressemblent souvent aux entités économiques. De fait, les alliances politiques, comme les mergers dans le monde des affaires, ne se soldent pas toujours par une synergie positive. Le cas d’école est celui du merger entre les géants américains AOL et Time Warner. Acclamée à l’époque  comme « le deal du siècle », au coût d’un montage financier de 182 milliards de dollars en janvier 2000,  cette «alliance de rêve» finit par être qualifiée, quelques années plus tard, de «biggest mistake in corporate history» et de «worst merger of all time».
Les entités politiques ressemblent souvent aux entités économiques. De fait, les alliances politiques, comme les mergers dans le monde des affaires, ne se soldent pas toujours par une synergie positive. Le cas d’école est celui du merger entre les géants américains AOL et Time Warner. Acclamée à l’époque  comme « le deal du siècle », au coût d’un montage financier de 182 milliards de dollars en janvier 2000,  cette « alliance de rêve » finit par être qualifiée, quelques années plus tard, de «biggest mistake in corporate history» et de « worst merger of all time ».
Late Peter Craig, who has been the adviser to various political regimes, once told us that according to a study carried in the 80s by the Americans, conditions exist in Mauritius that could subject a good section of the population to schizophrenia. Wikipedia defines schizophrenia as “a mental disorder often characterised by abnormal social behaviour and failure to recognise what is real. Common symptoms include false beliefs, unclear or confused thinking and auditory hallucinations.”
La confidence nous a été faite par feu Peter Craig, qui a conseillé différents régimes : d’après une étude réalisée dans les années 80 par les Américains, les conditions existeraient à Maurice pour qu’une bonne partie de la population soit victime de schizophrénie. Wikipedia définit la schizophrénie comme « une maladie mentale (...) caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec les autres, ce qui entraîne des comportements et des discours bizarres, parfois délirants ».
La confidence nous a été faite par feu Peter Craig, qui a conseillé différents régimes : d’après une étude réalisée dans les années 80 par les Américains, les conditions existeraient à Maurice pour qu’une bonne partie de la population soit victime de schizophrénie. Wikipedia définit la schizophrénie comme « une maladie mentale (...) caractérisée par des difficultés à partager une interprétation du réel avec les autres, ce qui entraîne des comportements et des discours bizarres, parfois délirants ».
Friday, 11 July 2014 06:30

The Bomb

There are bombastic political speeches, but there are also international economic and financial realities that do bring us back to earth. The implementation of Basel III, since July 1, reminds us that beyond a necessary prudential management of banks, the country is losing some of its sovereignty in monetary policy. And the worst is yet to come, if good governance is not the trend.
Friday, 11 July 2014 10:13

La bombe à retardement

Il y a les discours politiques grandiloquents, mais il y a aussi les réalités économico-financières internationales qui nous réduisent à une portion congrue. La mise en œuvre de Basel III, depuis le 1er juillet, vient nous rappeler qu’au-delà d’une nécessaire gestion prudentielle des banques, le pays perd un peu de sa souveraineté en matière de politique monétaire. Et le pire est à venir si une bonne gouvernance n’est pas de mise.
Sunday, 06 July 2014 07:32

La bombe à retardement

Il y a les discours politiques grandiloquents, mais il y a aussi les réalités économico-financières internationales qui nous réduisent à une portion congrue. La mise en œuvre de Basel III, depuis le 1er juillet, vient nous rappeler qu’au-delà d’une nécessaire gestion prudentielle des banques, le pays perd un peu de sa souveraineté en matière de politique monétaire. Et le pire est à venir si une bonne gouvernance n’est pas de mise.
Friday, 27 June 2014 09:56

A liberating program

Ivan Collendavelloo and Sheila Bunwaree, founder members of the ‘Muvman Liberater’, have on Tuesday 17 June on Radio Plus, elaborated on their electoral program. The positive reactions which followed from the auditors and web surfers speak volumes.
Page 1 of 31
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+