20 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sunday, 23 December 2012 10:57

Meurtre de Raouf Choomka à Plaine-Verte Featured

Rate this item
(5 votes)
Abdool Raouf Choomka a été agressé mortellement près d’un jardin d’enfants. Abdool Raouf Choomka a été agressé mortellement près d’un jardin d’enfants.
Le corps d’Abdool Raouf Choomka a été retrouvé gisant dans une mare de sang à Plaine-Verte.
Sauvagement mutilé, cet homme de 51 ans est décédé des suites d’une fracture du crâne à l’unité des soins intensifs de l’hôpital A. G. Jeetoo, samedi. Les images des caméras de surveillance ont permis à la police d’identifier l’agresseur. De plus, un témoin oculaire s’est aussi manifesté.

Rabanni, un marchand de « mines » à la route Nicolay, a été arrêté dans la journée de samedi. La police estime qu’il serait l’agresseur présumé.

Abdool Raouf Choomka a connu une triste fin à quelques jours de son anniversaire, prévu mardi. Ce père de quatre enfants a été sauvagement agressé à la rue Sir Edgard Laurent, à proximité du jardin d’enfants de Plaine-Verte. La CID Nord, dirigée par le chef inspecteur Hossenbaccus, est chargée de l’enquête.
Dans un Dying Statement, la victime a déclaré : « Sa dimunn kinn bat mwa la ti mett cagoul ». Selon le rapport de l’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal, le décès a été causé par une fracture du crâne. Le corps de la victime a été mutilé, avec plus d’une dizaine d’entailles.  

Abdool Raouf Choomka, habitant route Nicolay, Port-Louis, était un ancien toxicomane. Il s’adonnait au ramassage de bouteilles en plastique depuis un an et il était sous traitement de méthadone. Le jour du meurtre, il a quitté sa maison vers 4 heures pour se rendre au boulot, quand il aurait été attaqué. Selon le témoin, l’agresseur se serait enfui à vélo après son crime.

Vers 5 heures, la police est alertée qu’un homme gisait dans une mare de sang sur le trottoir à côté du jardin d’enfants. Une fois sur les lieux, les officiers ont constaté que la victime portait plusieurs blessures sur le corps. Il était étendu à côté de son sac et des bouteilles en plastique, maculées de sang, étaient éparpillées sur le sol. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital Jeetoo, où il a été admis aux soins intensifs avant de rendre l’âme. Abdool Raouf Choomka n’est pas inconnu des services de police, ayant plusieurs délits de drogue et d’agression, entre autres, à son actif.




Reshad Toorab

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+