01 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sunday, 06 January 2013 11:12

Saisie de Rs 6 millions d’héroïne – Une Malgache accusée d’importation Featured

Rate this item
(1 Vote)
La bonne à tout faire malgache avait  ingurgité 36 boulettes d’héroïne. La bonne à tout faire malgache avait ingurgité 36 boulettes d’héroïne.
Elle pensait pouvoir tromper la vigilance des autorités mauriciennes. Mais elle s’est fait piéger. Tiaraza Syldette Ratolimevasoa, une Malgache de 32 ans, a été arrêtée par l’Adsu de Curepipe, le 1er janvier.
La Malgache, qui habite Antananarivo, est arrivée à Maurice le 31 décembre sur le vol MD 186, en provenance de Madagascar. Cette bonne à tout faire a pu passer les services de l’Immigration sans problème. Mais elle ne savait pas que les hommes de l’inspecteur Ramtanon veillaient au grain. Ils avaient obtenu des renseignements indiquant qu’elle avait ingurgité des boulettes de drogue. 

Les limiers de l’Adsu ont débarqué à l’auberge où logeait Tiaraza Syldette Ratolimevasoa, à Mahébourg, le 1er janvier. Elle a été arrêtée. Une fouille a été effectuée dans ses bagages, mais aucun objet compromettant n’a été retrouvé. Toutefois, la Malgache a été conduite à l’hôpital de Rose-Belle. La présence de corps étrangers dans son organisme a été confirmée.

Tiaraza Syldette Ratolimevasoa a alors avoué avoir ingurgité ces boulettes de drogue pour les transporter à Maurice. Elle a fait comprendre qu’elle avait eu ces instructions d’un contact malgache. Pendant la nuit, elle a purgé 36 boulettes d’héroïne – environ 395 grammes. La valeur marchande de cette drogue est estimée à Rs 6 millions.

L’Adsu a procédé à un exercice de control delivery, mais personne ne s’est présenté à cette auberge pour récupérer la drogue. La Malgache a ensuite quitté l’hôpital pour les besoins de l’enquête. Elle a été placée en cellule policière. Samedi matin, elle a été présentée devant la Bail and Remand Court (BRC), où une accusation provisoire d’importation de drogue a été retenue contre elle. L’enquête est menée par l’inspecteur Ramtanon, sous la supervision des deux adjoints au Commissaire de police, les DCP Appadoo et Sooroojebally.



Abhi Ramsahye

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+