21 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Sunday, 20 January 2013 11:09

Accident de Bras-d’Eau – Anish Fokeerah : « J’ai vu des corps partout » Featured

Rate this item
(6 votes)
Ces images horribles reviennent en boucle dans la tête de ce rescapé âgé de 28 ans. L’habitant de Roches-Noires ne cesse de repenser à la soirée de lundi, à ses trois amis morts sous ses yeux et à l’accident.
Rien ne laissait présager qu’un tel malheur allait s’abattre sur cette bande d’amis de Roches-Noires. Lundi, jour de la fête Sankranti, ils voulaient s’amuser. Comme à chaque fois qu’ils sont à la maison, ils se rencontrent sur la place du village. La bande est composée d’Anish Fokeerah (28 ans), son frère Harrish (27 ans), Ajay Domah (31 ans), Sandeep Kistoo (22 ans), Nitin Chetak, Nitish Hurry, Aman Arrah et Vimal Jhoomuck, à Maurice depuis deux semaines. Ils décident d’aller faire un tour à la plage.

« Nous n’avions rien prévu ce jour-là. Nous nous sommes rencontrés dans la rue et nous avons décidé d’aller à la mer. Vimal, en vacances depuis le Nouvel an, en a profité pour rencontrer les amis », se souvient Anish, le regard ailleurs. Destination : une plage de Poste-Lafayette. Seul souci : ils ne savaient comment s’y rendre.

Le frère aîné de Sandeep Kistoo, tôlier de profession, avait un 2x4 dans sa cour. Le véhicule appartenait à un client. Dans l’excitation, Sandeep aurait pris le véhicule, alors que son frère était absent. « Dans la matinée, ma mère était malade. Comme Sandeep n’a pas de permis de conduire, quelqu’un d’autre les a emmenés à l’hôpital. Mais je n’étais pas au courant de cette sortie entre amis. Je n’étais pas à la maison quand les amis de mon frère ont pris le 2x4 », nous a déclaré le frère de Sandeep.
Le problème de transport résolu, la bande des huit met le cap sur Poste-Lafayette. Il est environ 16 heures. Aux dires d’Anish, Vimal Jhoomuck est au volant et « nou tou dan 2x4 ». En route, selon lui, ils achètent « deux caisses de chopines de bière et des amuse-gueules ».

Leur balade improvisée se passe bien. Sur place, les amis rigolent et font des blagues. Sauf que la pluie vient jouer les trouble-fête. « Il pleuvait par intermittences. Nous avions dû nous abriter sous un arbre et dans le véhicule », ajoute Anish. Mais c’est peine perdue. « Vers 18 heures, il commençait à pleuvoir des cordes. C’est ainsi que nous avons décidé de quitter les lieux. Car nous étions déjà trempés. Sept d’entre nous ont pris place dans le caisson. Vimal, lui, a pris le volant », révèle le rescapé.

Selon Anish, ils se mettent à l’extrémité du 2x4. Ils ne se doutent pas que la mort les attend au tournant. « Tout d’un coup, le véhicule est devenu incontrôlable. Monn senti enn sok ek monn tomb lor sime », se souvient Anish, qui ne s’attend pas à la scène se produisant sous ses yeux. Abasourdi par la chute, il parvient à se relever. Une véritable scène d’horreur ! « Kan monn leve, monn rod mo frer. J’ai alors vu des corps partout dans les buissons », raconte Anish, traumatisé.

C’est grâce à des volontaires que les victimes sont transportées à l’hôpital de Centre-de-Flacq. Anish, lui, aide à mettre les blessés dans les véhicules des volontaires : « Malgré ma blessure au pied, j’ai fait mon devoir. J’ai porté mes amis, sans savoir qu’ils étaient déjà morts. C’est une fois à l’hôpital que j’ai appris leur décès ».

Anish Fokeerah dit avoir un « immense chagrin et du regret » du fait qu’il n’a rien pu faire pour empêcher la mort de ses amis : « Quand j’ai soulevé Aman, je ne savais pas qu’il était mort. Je croyais que tous allaient survivre, mais mon espoir a été anéanti après la terrible nouvelle. »

Depuis le drame, les parents d’Anish disent faire face à l’humiliation : « Mon fils vient d’échapper à la mort, mais les gens colportent des ragots sur lui et le traitent de tous les noms ! »

Vimal Jhoomuck : « Ils resteront dans mon cœur »
Il ne cesse de penser à ses trois amis qui ont perdu la vie à Bras-d’Eau. Vimal Jhoomuck, 26 ans, a confié à Le Dimanche-L’Hebdo qu’il était avec ses amis et qu’ils se sont rendus à la plage de Poste-Lafayette pour s’amuser. En allant, selon lui, c’est Ajay Domah qui conduisait le 2x4. Sur place, tout le monde s’amusait et l’alcool coulait à flots. Sauf que Vimal dit qu’il ne buvait pas, car il jeûnait ce jour-là. C’est ce qu’il a confié aux enquêteurs.

Vu qu’Ajay Domah était ivre, Vimal Jhoomuck dit avoir pris l’initiative de prendre le volant. à Bras-d’Eau, la chaussée était détrempée. C’est en évitant une branche, selon lui, que le 2x4 a terminé sa course contre un arbre. Ses trois amis, Nitish Hurry, Aman Arrah et Nitin Chetak, qui étaient dans le caisson, ont perdu la vie.

Vimal Jhoomuck s’est confié à Le Dimanche-L’Hebdo, après l’accident, se disant toujours sous le choc : « Mo latett pe fatigue. Nitish, Aman ek Nitin, mo trwa kamarad lanfanss sa. Desam, mon vinn Moris ek mo pa ti atann ki mo vakanss pou pass koumsa. Mo leker desire ! Je suis affligé par cet accident et je n’arrive toujours pas à croire à la disparition de mes meilleurs amis. Ils resteront dans mon cœur pour toujours ».

Vimal Jhoomuck a été arrêté par la police. Depuis jeudi, il est en liberté conditionnelle, après s’être acquitté d’une caution de Rs 60 000 et avoir signé une reconnaissance de dette de Rs 500 000.



Le Dimanche/L' Hebdo

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Faits Divers

Faits Divers Popular Articles

Google+