29 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Sunday, 17 February 2013 11:00

Vol et viol à Rivière-Noire – Une bande organisée sème la terreur sur la côte ouest Featured

Rate this item
(4 votes)
Les quatre malfaiteurs ont usé de violence lors de ce cambriolage audacieux Les quatre malfaiteurs ont usé de violence lors de ce cambriolage audacieux
Elle est soupçonnée d’avoir cambriolé plusieurs maisons sur le littoral ouest. Mercredi soir, quatre individus, dont une femme, ont pénétré chez un couple à Rivière-Noire. Ils ont fait main-basse sur plusieurs objets et l’un d’eux a violé la maîtresse de maison.
Portant des cagoules, ils ont fait irruption chez un couple vers 23 h 30. L’objectif premier était de cambrioler la maison de ce directeur d’entreprise, un Mauricien de 39 ans. Mais une fois dans la maison, un des cambrioleurs a agressé sexuellement la maîtresse de maison, une Sud-Africaine de 28 ans.

Il est 23 h 30. Le directeur et son épouse Audrey (prénom fictif) sont devant la télé. Alors que la jeune femme s’apprête à vérouiller la porte, elle aperçoit un intrus dans la cour. Avant qu’elle ne puisse réagir, trois hommes et une femme la maîtrisent.

Son époux est aussitôt bâillonné et immobilisé. Les voleurs en profitent pour faire main basse sur leurs téléphones portables, ordinateurs, cartes bancaires, bouteilles de vin et autres effets personnels. Sous la menace, les victimes sont contraintes de livrer les codes secrets de leurs cartes bancaires. Deux des malfrats, dont la jeune femme, se rendent au guichet automatique pour effectuer des retraits. Il nous revient qu’ils ont pu retirer Rs 2 000 et Rs 500. Entre-temps, au domicile du couple, Audrey est conduite dans une chambre où elle est violée.

Traces de sperme
À son retour, la complice des malfaiteurs, n’approuvant pas le viol de la Sud-Africaine, conduit celle-ci à la salle de bains pour effacer toute trace de cette agression. Elle somme le violeur de s’excuser auprès de la victime. Avant de déguerpir au volant de la voiture du maître des lieux, ils ligotent Audrey. Celle-ci parvient toutefois à se défaire de ses liens. Elle libère son époux et ils alertent la police.   

À l’arrivée des enquêteurs de la Criminal Investigation Division (CID) de Rivière-Noire et des éléments du Scene of Crime Office (SOCO), la maison est passée au crible et des traces de sperme sont prélevées dans la salle de bains, un élément qui devrait aider la police. Et pour les besoins de l’enquête, les images des caméras de surveillance aux guichets automatiques où les voleurs ont effectué les retraits ont été visionnées. La police a ainsi pu voir des tatouages sur la main de la complice. Les policiers tentent aussi de retracer les téléphones cellulaires des victimes. La voiture volée, une Kia, a été retrouvée à proximité du bureau de poste de Rivière-Noire.



Last modified on Sunday, 17 February 2013 10:11
Le Dimanche/L' Hebdo

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Faits Divers

Faits Divers Popular Articles

Google+