01 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kendy Antoine

Kendy Antoine

L’hôtel de l’Est où logeait le couple français, tué dans le lagon de Belle-Mare, lundi, risque de se voir infliger une amende. Le couple a été percuté par un bateau de plaisance. Il s’avère que cet hôtel ne détiendrait pas de permis pour pratiquer le « Snorkelling », activité à laquelle se livraient les touristes au moment du drame.
Il est considéré comme un des principaux protagonistes dans le réseau de trafic d’enfants dans le Nord de l’île qui avait éclaté vers la fin de janvier dernier.
Chassé le naturel il revient au galop. Zaahira Bibi, 34 ans, arrêtée en février 2014, à Grand-Bassin, pour collecte illégale, se retrouve encore derrière les barreaux.
Les limiers de la police criminelle [CID] de Port-Louis Nord ont procédé à une première arrestation dans le cadre de l’enquête sur l’agression d’un policier à la gare du Nord perpétrée le 11 février. Il s’agit de Désiré Andy Brasse, 27 ans, originaire de Roche-Bois.
Il n’aurait pas supporté les propos « déplacés » de sa grand-mère de 89 ans. Ashvin Auckhajah l’aurait ainsi fait taire à jamais. Il est passé aux aveux.
Il aurait troqué son badge de policier pour quelques bijoux. R. J., un policier de 27 ans, se trouve dans de sales draps. Cet habitant de Mare-d’Albert a été placé en état d’arrestation par la CID de Rose-Belle. Il est soupçonné d’avoir aidé S. B., 26 ans, à écouler des bijoux volés d’une valeur de Rs 300 000. Les acheteurs sont : un bijoutier et un pharmacien.
Jamais deux sans trois. Un homme de 70 ans s’est fait cambrioler à trois reprises. Mais la victime, qui a été rouée de coups, ne compte pas aller vivre ailleurs.
Hilaire F., 41 ans, est derrière les barreaux depuis quatre jours. Ce skipper, habitant dans le nord de l’île se retrouve impliqué dans une sordide affaire. Sa fille de 11 ans allègue qu’il l’a vendue, ainsi que ses sœurs, à un Français pour Rs 500. Quant à la famille du suspect, elle croit en son innocence.
Découverte macabre, lundi soir à Belvédère, Brisée-Verdière. Le corps sans vie d’Atish Ramprosand, 23 ans, a été retrouvé par son frère Satiand sur l’asphalte. Alors qu’une enquête a été initiée par la CID de Flacq pour déterminer s’il s’agit d’un délit de fuite ou d’un règlement de compte, le frère d’Atish est persuadé que son frère a été « victime d’une vengeance ».
La région du Nord est secouée par une affaire de prostitution infantile. Une fille de 11 ans accuse son père, un dénommé H. F., de l’avoir vendue à un touriste pour Rs 500 en échange de faveurs sexuelles. La police pense qu’il s’agit d’un réseau, car selon la fille, ses sœurs, toutes mineures, seraient également parmi les victimes.