27 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kendy Antoine

Kendy Antoine

Un pervers sexuel sévirait-il dans la région de Terre Rouge ? En tout cas, c’est ce que pensent la police et des habitants de l'endroit.
Samad Goolamally, avocat du sergent Persan, dans l'affaire Toofanny a logé une motion devant le tribunal de Bambous vendredi. Il demande l’arrêt de l'enquête judiciaire.
L’image de la police est une nouvelle fois mise à rude épreuve. Après l’arrestation de cinq policiers affectés à la police criminelle, dans le sillage de l’affaire Toofanny, voilà un autre policier qui se retrouve sur les bancs des accusés.
Il a investi dans un projet de construction d’un terrain de cricket dans le Nord. Mais las d’attendre la concrétisation du projet, un Pakistanais a porté plainte à la police contre le promoteur. Il allègue avoir été escroqué de plus d’un demi-million de roupies.
Ils sont prêts à tout. Même dans l’enceinte de la Cour suprême. Méfiez-vous d'un inconnu qui vous tend la main. Un escroc peut vous proposer de vous aider sans que vous ne vous en doutiez de rien.
Après dix ans d’absence, il croyait revoir sa résidence telle qu’il l’avait laissée. Un homme d’affaires est tombé des nues en constatant que des squatters avaient envahi sa demeure. Pire, il a été chassé de chez lui.
Le réseau social Facebook peut avoir d’autres usages. Outre de faciliter les rencontres entre individus, faciliter la vente de divers objets, il est également un outil déterminant dans une enquête policière.
Elle se retrouve dans de beaux draps. Wendy, (prénom fictif) 27 ans, a été admise à l’hôpital Dr A.G Jeetoo [photo], le mercredi 4 mars. Cette habitante de Pointe-aux-Sables est soupçonnée de s’être fait avorter.
Sunday, 08 March 2015 11:03

Une fillette victime d’attouchements

Anna (prénom fictif), 10 ans, dit avoir gardé un bien lourd secret depuis l’année dernière. L’écolière, qui prépare actuellement son Certificate of Primary Education (CPE), allègue avoir été ligotée, en septembre 2014, à un arbre par un dénommé Allan, 39 ans.
Le Central CID compte entamer un nouveau volet de l’enquête initiée sur l’allocation des terres de l’état. Les enquêteurs de la Land Fraud Squad attendent de pouvoir enregistrer les explications de l’ancien Senior Chief Executive (SCE) au ministère du Logement et des Terres, admis à la Cardiac Unit de Candos, jeudi dernier, afin de procéder à la convocation de ceux ayant bénéficié des faveurs pour l’obtention des terres sous l’ancien régime.