26 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kendy Antoine

Kendy Antoine

Où est passé le Mauricien, employé au sein d’Ucodis à Tsaralalana, An­tananarivo, depuis mercredi ? C’est ce que tente de déterminer la police mal­gache après la découverte du tout-terrain du Mauricien abandonné en un lieu isolé à Ambatobe, mercredi vers 19 heures. Le véhicule portait des traces qui laissent supposer qu’il aurait été victime d’un enlèvement.
Il était convoqué depuis plus d’une semaine au Central Criminal Investigation Department (CCID) dans l’affaire de détournement de Rs 105 millions au sein de HLB Appavoo and Associates Ltd,  Pravesh K.T. s’est finalement présenté jeudi.
Ses propos ont causé de graves ennuis à son frère. Une élève de 11 ans avait porté plainte au poste de police de Baie-du-Tombeau, en juin dernier. Elle accusait son frère aîné, âgé de 14 ans, d’attouchements sur elle.
Il est connu pour son humour. Cependant, depuis quelque temps, cet artiste de 41 ans, originaire de Port-Louis, rit jaune. Et pour cause, il aurait été berné par un architecte d’intérieur, chargé de rénover sa demeure. Montant des pertes alléguées par l’artiste : Rs 350 000. Il a consigné une plainte au Central Criminal Investigation Department (CCID) le 25 juin.
Avec leur bande, ils écumaient les rues de Vacoas à la recherche de proies faciles. Nul n’y a échappé. Toutefois, la Criminal Investigation Division (CID) de Vacoas a mis un terme à leurs agissements. Dans le sillage de cette enquête, les limiers ont arrêté quatre suspects.
Il comptait sur la générosité des passants pour se faire de l’argent. Son manège aura été de courte durée.  Jérôme Hans H., 34 ans, a été arrêté par la police, lundi.
Ils sont prêts à tout. Si les passeurs de drogue innovent dans leur façon de transporter leur marchandise, les cultivateurs de cannabis, eux, ont dû s'adapter pour protéger ce qu'ils estiment être une source de revenus très rentable.
C’est une  soirée qu’il n’est pas prêt d’oublier. Le pompiste d’une station-service à Bramsthan, Flacq, a été la cible de braqueurs samedi soir.
«Mo ti penser mo dernier ler ine arriver. » Samad (prénom fictif), 69 ans, ne cesse de repenser à l’agression dont il a été victime tôt mercredi matin.
Depuis début juin, la police a enregistré plusieurs cas où de vieilles personnes, âgées entre 70 et 79 ans, ont été attaquées.  Elles seraient des proies faciles pour des bandes de jeunes malfrats.

Faits Divers Popular Articles

Google+