20 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kendy Antoine

Kendy Antoine

Grosse mobilisation policière dimanche après-midi à Terre-Rouge. Un groupe d’individus a fait irruption dans la cour de la famille Ramburn, un entrepreneur de la région. Munie de rondins et d’armes tranchantes, la bande a saccagé plusieurs panneaux vitrés et les effets des résidents des lieux, proches du jockey Dhiraj Ramburn. L’entrepreneur a été agressé. Le constable Emilien, venu en renfort, a été blessé avec un rocher. Les deux blessés ont été transportés à l’hôpital pour des soins.
Il se serait fait passer pour un homme de main, afin de protéger sa famille. Reza (prénom fictif), 56 ans, domicilié à Vallée-Pitot, dit avoir été approché par Fadil (prénom fictif) pour mettre le feu chez un proche afin de le faire quitter ses terres.
« Justice pour Ajay. » La famille Molaye à Saint-Paul est catégorique. Ajay Molaye, un entrepreneur de 53 ans, dont le corps a été retrouvé à Bassin-Blanc le 8 juillet dernier, ne s’est pas suicidé. Les membres de cette famille ont demandé au Commissaire de police (CP) d’approfondir l’enquête. La Major Crimes Investigation Team (MCIT) a été chargée du dossier.
Peu à peu, les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Grand-Baie commencent à voir plus clair dans l’agression du fils de Sheila Grenade. Après l’arrestation de quatre bouncers soupçonnés de faire partie des agresseurs de l’étudiant, samedi aux petites heures, aux abords de la discothèque Insomnia à Grand-Baie, les limiers ont procédé à une parade d’identification, aux Casernes centrales, jeudi.
L’enquête sur l’agression du fils de Sheila Grenade, ancienne députée, survenue samedi à Grand-Baie, n’a pas tardé à faire grand bruit.
Fin de cavale pour Joël G., 18 ans. À peine sorti de l’adolescence, cet habitant de Terre-Rouge était recherché depuis plusieurs semaines par la police criminelle. 
Jean Perrine Toolsee, 42 ans, a connu une fin tragique. Le corps sans vie de cet habitant de Quatre-Bornes a été repêché dans le lagon de Flic-en-Flac mardi après-midi 29 juillet. 
Les massacres causés par le conflit israélo-palestinien ont dépassé les frontières. Les peuples de diverses nations à travers la planète ont tenu des marches pacifiques afin de faire entendre leur voix pour que cesse le massacre des Innocents. Les répercussions de ce conflit, qui a atteint le cap du millier de morts du côté des Palestiniens, ont atteint les côtes de notre île.
Avoir les mains vertes peut nuire. Surtout lorsqu’elles sont utilisées pour cultiver le cannabis. C’est le constat de S.S., 37 ans, habitant un village de l’Est. Il a été appréhendé le lundi 21 juillet par la brigade antidrogue de Flacq.
Elle pensait s’en tirer à bon compte. Une habitante de Plaine-Magnien, âgée de 40 ans, a voulu tenter sa chance en faisant acquisition d’un ameublement d’une valeur de Rs 120 000. Pour arriver à ses fins, elle avait réglé la note avec un chèque en bois. Après plusieurs mois, la dame, une décoratrice d’intérieur, s’est fait épingler par la police.