17 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Quatre autres étudiants indiens du Dr D.Y. Patil Medical College  dénoncent ce qu’ils qualifient « d’irrégularités » dans le processus de recrutement concernant les cours pratiques dans nos hôpitaux.
Published in Live News
Le ministère de la santé, selon les recoupements de Radio Plus, a mobilisé une équipe d’enquêteurs pour faire la lumière sur les allégations portées par deux médecins généralistes indiens, venus à Maurice pour une spécialisation au Dr D.Y. Patil Medical College contre des frais annuels de Rs 800 000. Sans être enregistrés auprès du Medical Council, ils ont pu exercer à l’hôpital Jawaharlal Nehru à Rose-Belle. Ils ont eux-mêmes avoué avoir soigné et opéré des patients.
Published in Live News
Il y a eu, en 2013, 38 843 travailleurs étrangers sur le sol mauricien. Ce sont les Bangladais qui sont les plus présents à Maurice, suivis des Indiens, des Chinois et des Malgaches. De plus, des chiffres du ministère du Travail indiquent qu'ils préfèrent le secteur de la construction.
Published in Actualités
C’est un petit événement qui se passe sans tambours ni trompettes, mais avec des tablas. Ceux du Mauricien Subhash Dhunoohchand.
Published in Magazine
Ce sont les Indiens qui occupent la place la plus importante au sein des institutions d’enseignements supérieurs à Maurice. Ils sont 200  à s’y être inscrits en 2012.
Published in Live News
« Il est  faux de dire que les génériques indiens ne sont pas reconnus alors que 3/4 des importations en milieu hospitalier public sont des génériques indiens fabriqués selon les standards internationaux comme recommandés par l’OMS et comme prévu dans la Pharmacy Act ». C’est ce que précise le ministère de la Santé dans un communiqué émis vendredi 30 août suite à un article paru dans un quotidien du 30 août ayant pour titre : «  Les génériques indiens ne sont plus reconnus ».
Published in Live News
Venus de l’Inde et du Népal, 39 étudiants sont aujourd’hui livrés à eux-mêmes. Ils allèguent avoir été bernés par le Dimension International Education Group (DIEG). Selon eux, l’institution leur avait promis monts et merveilles. Ils se retrouvent désormais sans cours, sans argent et sans espoir.
Published in Actualités
Originaires du Népal et des États du Tamil Nadu et Gujarat, entre autres régions de l'Inde, plusieurs étudiants disent avoir été arnaqués par le directeur d'une institution tertiaire basée à Ébène, qui propose des cours en management et « tourism and hospitality ».
Published in Faits Divers
Le viol et le meurtre d’une jeune étudiante à New Delhi auront permis de secouer l’Inde et de faire la population prendre conscience de ce problème. Le gouvernement indien a pris les mesures correctives qui s’imposaient. C’est l’avis du haut-commissaire indien à Maurice, T.P. Seetharam.
Published in Interview

Tous les moyens sont bons pour se faire un peu d’argent en cette période de campagne électorale en marge du scrutin municipal de ce dimanche 9 décembre.

Published in Live News
Page 1 of 2

Interview Popular Articles

Google+