05 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Jean Claude Dedans

Jean Claude Dedans

Le projet de Smart Cities est accueilli favorablement par Gérard Uckoor, président de l’Association des petits contracteurs. Seul bémol : les gros projets du secteur privé ne bénéficieraient qu’à un nombre restreint d’opérateurs. Pour les petits, selon lui, il ne resterait que des miettes.
Un Budget catalyseur qui tend vers la relance de l’investissement ! L’économiste Pramode Jaddoo semble globalement satisfait du Budget 2015-2016. Il évoque divers aspects de l’exercice et sort les griffes en quelques occasions.
Le leader du MMM n’a pas été tendre envers le Grand argentier samedi en conférence de presse. Vishnu Lutchmeenaraidoo, dit-il, s’appuie totalement sur le secteur privé pour le développement du pays.
Le grand argentier peut-il jouer au père Noël en mars ? L’économiste Vishal Ragoobur, ancien cadre de la Mauritius Employers Federation, pense que non. Il dit ne rien attendre du Budget, qui sera présenté ce lundi. Raison : le produit reste le même, seul l’emballage change.
Sur la rencontre que les dirigeants du PTr ont eue avec Narendra Modi, Arvin Boolell use de la langue de bois. Mais il ne semble pas avoir apprécié les commentaires faits par le président rouge.
Elle est furieuse et ne mâche pas ses mots. Sheila Bappoo ne digère pas que Nita Deerpalsing ait annoncé publiquement sa démission de toutes les instances du PTr, « en invoquant des raisons de santé », sans même l’avoir contactée.
C’est par vote à bulletin secret que les membres du comité central (CC) du MMM ont voté en faveur du maintien de la nouvelle direction du parti samedi 14 mars. Ce dimanche 15 mars, ce sera au tour de l’assemblée des délégués d’avaliser ou pas ce choix, a déclaré Paul Bérenger à l’issue de la réunion du comité central du MMM dans la salle du conseil des villes-sœurs.
Elle manœuvre avec habileté. Pour la ministre de l’Égalité des genres, il ne peut y avoir de hiérarchisation concernant les victimes de violence. 
Ajit Kumar Gujadhur, dit Mick, refuse d’être catalogué comme nominé politique. Appelé à présider la SIC Management Services Company en décembre 2014, il a rendu son tablier jeudi, soit deux mois après. Il lui était inconcevable, dit-il, d’apprendre par une tierce personne la fermeture du casino de Flic-en-Flac, alors même qu’il a été appelé pour sortir les Casinos de Maurice de la difficulté.
Si le MMM poursuit sur sa lancée actuelle, son avenir post-Bérenger sera bien sombre. Tel est l’avis de Jean-Claude Barbier, qui a pris ses distances des mauves. Cet entretien a été réalisé samedi matin, avant la réunion du bureau politique et du comité central, et avant la demande que lui a faite Paul Bérenger de « step down ».