19 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Jean Claude Dedans

Jean Claude Dedans

La liberté d’expression, selon le président de la Jummah Mosque, n’est pas une licence pour dénigrer. Nissar Ramtoola évoque l’affaire Charlie Hebdo et se demande si les attentats terroristes commis ne visent pas à salir l’islam.
Les dirigeants de la Voice of Hindu (VoH) ont réagi après avoir pris connaissance de l’intention du nouveau gouvernement de réclamer l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur les contrats qui auraient été alloués à certains membres de cette organisation socioculturelle par l’ancien régime.
Le leader du Muvman Liberater a toujours en tête de prendre le leadership du MMM. Il évoque aussi plusieurs autres sujets d’actualité.
S’il se réjouit que le gouvernement se penche sur certains dossiers de l’ancien régime jugés ‘compromettants’, Me Sanjeev Teeluckdharry, l’un des tombeurs de Navin Ramgoolam au No 5, prévient : attention de tomber dans le piège de dossiers sans preuves tangibles, sinon c’est l’effet boomerang garanti.
La nouvelle ministre de l’Éducation et des Institutions tertiaires est catégorique. Les institutions tertiaires doivent suivre les règlements de la Tertiary Education Commission (TEC) ou fermer boutique. 
Sir Anerood Jugnauth s’est mué en Père Noël et dans sa besace, des cadeaux, mais aussi des conseils à prendre sans modération. Mais à quoi pourrait ressembler ses réponses s’il sortait un peu de la peau de l’homme d’État qu’il est ? Nous vous proposons un entretien imaginaire avec le nouvel homme fort du pays. Tout le contraire du Père Fouettard, c’est un bon p’tit papa qui donne envie de rêver, même avec son éternel franc-parler.
Présenté par sir Satcam Boolell, à l’occasion du Labour Revival en 1990, à l’hôtel Sunray, Dhiraj Balgobin a été admis au « inner circle » du leader du PTr. Aujourd’hui, Dhiraj Balgobin, qui se définit comme un die-hard travailliste, jette un regard rageur sur la débâcle des Rouges aux élections. Il appelle à un renouvellement de l’exécutif Rouge.
Comme Paul Bérenger ! Rama Valayden met l’échec de l’alliance PTr-MMM sur le dos de Navin Ramgoolam. Le leader des rouges aurait, selon lui, entraîné tous ses principaux lieutenants dans sa chute. D’où la nécessité, selon l’avocat Valayden, qu’il cède le leadership et agisse « comme un sage ». 
Même si les deux gros blocs s’attendaient à un meilleur taux de participation, il semble que les 68,02 % atteints à 18 heures ait mis tout le monde d’accord. Dans la matinée et avant midi, le mouvement des électeurs se faisait à pas de tortue, sous une grisaille à ne pas faire sortir de dessous  la couette.
Pourquoi une Office Manager de 30 ans milite-t-elle au sein de Lalit ?
J’ai rejoint Lalit en 2009 à cause de la lutte que ce parti mène pour la femme. De plus, son programme est axé sur le long terme. Je suis prête à le défendre.