02 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sunday, 20 January 2013 12:06

Nitish Joganah : « La MASA n’a pas pour rôle de distribuer les royalties »

Rate this item
(3 votes)
Nitish Joganah est le dernier artiste en date à prendre position dans le litige concernant la Société des artistes (MASA). Il ne mâche pas ses mots à l’encontre de l’organisme. « La MASA n'a jamais défendu les artistes. Si vous croyez le contraire, c’est que vous vous êtes fait berner », dit-il tout de go.
Le chanteur engagé poursuit sa diatribe : « La MASA n'a jamais mis une quelconque facilité pour le bien-être des artistes. Certes, cet organisme n’a pas le même budget que le ministère des Arts et de la Culture. Mais tout de même… »
Nitish Joganah souligne qu’il existe une mauvaise interprétation du rôle de la MASA. « Je ne suis pas là pour distribuer des certificats d’incompétence. Mais je peux dire, en revanche, que tous ceux qui ont siégé au sein du conseil d'administration ne sont pas des innovateurs. Personne n’a jamais pensé ne serait-ce qu’à mettre un studio d'enregistrement à notre disposition ». D’ailleurs, insiste-t-il, la MASA n’aurait pas dû avoir pour mission de distribuer des royalties aux artistes. « Elle aurait dû, en principe, agir comme chien de garde contre toute tentative de contrefaçon des œuvres d'art », souligne-t-il.

Notons que la MASA est au centre de plusieurs controverses, depuis plusieurs mois déjà. Il y a d’abord eu le départ de son directeur, Gérard Louise, puis la démission du conseil d’administration. Les élections qui ont suivi n’ont pas fait stopper la polémique. Ensuite, on a assisté à une histoire de non-paiement de droits d’auteur. Récemment, des artistes, réunis autour de Gérard Louise, ont réclamé le retour de l’ancien directeur.

Une démarche à laquelle s’oppose un autre groupe d’artistes.
« Les artistes sont dans le flou. D'une part, certains artistes réclament le retour de Gérard Louise à la direction de la MASA. De l'autre, certains soutiennent qu'il y aura conflit d'intérêts si une telle éventualité se concrétise. Que Louise retourne ou pas, la situation restera la même. Néanmoins, il me semble que Gérard Louise est le plus apte à assurer un meilleur contrôle de l'organisme », estime Nitish Joganah.



Last modified on Sunday, 20 January 2013 16:02
Fernando Thomas

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Magazine Popular Articles

Google+