21 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sunday, 27 January 2013 11:43

L’atelier Mo’zar devient un espace réservé à l’art – José Thérèse : « Un vieux projet qui se réalise » Featured

Rate this item
(1 Vote)
L'atelier de musique, situé actuellement en plein cœur de Roche-Bois, deviendra bientôt un espace d'art à Mer-Rouge, où des cours de musique et de danse seront dispensés.
Pour José Thérèse, le responsable, c’est « un rêve qui se réalise ». Ce projet, dit-il, trottait dans sa tête de musicien depuis plus de 17 ans. Ce ne sera pas un conservatoire dit-il, mais simplement un espace qui sera réservé à toutes les formes d'art. Dans un premier temps, c'est la musique et la danse qui seront à l’honneur.

José Thérèse, jazzman professionnel, fait partie de ceux qui ont beaucoup contribué pour la musique à Maurice. Cheville ouvrière du centre de formation L'atelier Mo'zar, il est aussi le chef d'orchestre de la Mo'zar Jazz Band. Fondé dans les années 90, l'atelier Mo'zar avait pour objectif de donner une deuxième chance, par le biais de la musique, aux enfants qui n’avaient pas eu la chance de se frayer un chemin dans le milieu éducatif.

Aujourd’hui une véritable école de formation, l'atelier de jazz, situé à Roche-Bois, dispense des cours de saxophone, de trompette, de clavier, ainsi que d'autres instruments à vent et à cuivre. Les diplômes dispensés par le centre, qui compte une quarantaine d’élèves, sont approuvés par la Mauritius Qualifications Authority (MQA). « Je n’ai jamais voulu rendre mes cours de musique payants. C’est d’ailleurs ce qui me différentie des autres formateurs de musique du pays », avance-t-il.

José Thérèse affirme que la gratuité des cours sera toujours de mise dans le nouvel institut d’art, qui ouvrira ses portes à la fin de l’année. « J’ai beaucoup galéré pour en arriver là. Pendant un temps, la chance m'a souri. J’ai eu la chance de me rendre en Scandinavie pour parfaire mes connaissances dans le monde du jazz. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas hésité à mettre tout ce que j’ai appris ailleurs à la disposition de ces jeunes qui sont issus de milieux difficiles », souligne-t-il.

Notons que, dans un premier temps, seuls des cours de musique et de danse seront dispensés par l'institut. Mais, comme l’indique José Thérèse, « ce ne sera que le début et le meilleur reste à venir ». Car, précise-t-il, l’objectif est de réunir l'art sous un seul toit. « Ne serait-ce pas beau de voir, un jour, émerger de l’institut une troupe de danseurs ou de musiciens de calibre qui représenteraient le pays ailleurs ? Mais cela démarre par des sessions de travail assidu, ainsi qu'une volonté inébranlable devant l'effort », fait ressortir le jazzman.




Fernando Thomas

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Magazine Popular Articles

Google+