27 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Après avoir travaillé dans l’hôtellerie pendant plusieurs années, Ornella Desouza a décidé de se lancer dans l’auto-entrepreneuriat. L’objectif était d’avoir plus de temps pour sa famille. Et aujourd’hui, elle se dit fière de sa décision.
Originaire de France et opérant à Maurice depuis deux ans, Paul-Emmanuel Bonnet des Arnoux, galeriste, est propriétaire de la galerie d’art Ordre Spirituel et Symbolique du Temple Initiatique Éternel (OSSTIE). Son ambition est d’éveiller la créativité des jeunes et de leur donner l’opportunité d’exposer leurs ouvrages. Rencontre avec ce galeriste, passionné de l’art.
Sunday, 01 February 2015 14:02

Dinesh Gajeelee : La communication dans la peau Featured

Written by
Il vient d’être nommé coordonnateur pour l’image publique pour la Zone 20A francophone du Rotary International. C’est le président de cette fondation, Gary Huang, qui lui a attribué ce titre. Dinesh Gajeelee, qui dirige une agence de communication, est aux anges. Ce membre du Rotary Club de Haute-Rive espère mettre toutes ses compétences à l’œuvre pour la promotion de la fondation. Rencontre avec un homme qui a la communication dans la peau.
Âgé de 40 ans, marié et père de deux enfants, Harry Mootoosamy, muni de son crayon, dessine avec justesse des traits en transmettant l’expression faciale. Il maîtrise sur les bouts des doigts comment émettre la grande palette d’expressions que peut transmettre un visage. Rencontre avec ce portraitiste qui nous fait découvrir son monde…
Sunday, 25 January 2015 14:00

Priyadarshi Dowlut : Artiste dans l’âme Featured

Written by
La danse, c’est sa passion. Le mannequinat l’attire. Être animatrice ou actrice, c’est son rêve. Elle se prénomme Priyadarshi Dowlut. C’est sans hésitation qu’elle a pris une année sabbatique pour s’adonner aux choses qu’elle aime. Indéniablement, elle a de multiples talents et ne cesse de surprendre les professionnels de divers domaines qu’elle rencontre.
Saturday, 24 January 2015 14:00

Anand Chuttoo : Dans l’univers des tablas Featured

Written by
Ils ne sont pas les musiciens les plus en vue dans un groupe, accroupis à même le sol qu’ils sont. Et pourtant, les tablistes - joueurs de tablas - sont ces instrumentalistes dont la mesure imprime le rythme à un morceau. Parmi les plus connus dans le petit cénacle des tablistes, le nom d’Anand Chuttoo figure en bonne place dans le haut du tableau. L’homme, domicilié à Camp-Samy, Moka, est Senior Performing Artist au MGI.
Avoir un diplôme en statistiques, estime Ishrat Cassim, ne signifie pas forcément qu’il faut travailler dans une grande entreprise ou dans la Fonction publique. Pour ce jeune entrepreneur de 24 ans, c’est plutôt un passeport vers l’auto-entreprenariat. Rencontre.
Travaillant sept jours sur sept, Samad Hasan est vulcanisateur depuis 27 ans. Marié et père de quatre enfants, il s’y adonne corps et âme afin d’offrir un avenir meilleur à ses enfants. Passionné par son métier, Samad déplore, toutefois, les difficultés qu’il rencontre pour obtenir des prêts bancaires.
Sunday, 18 January 2015 14:00

Stephane Toussaint : comme un ‘orange’ pressé Featured

Written by
Stephane Toussaint est passé, en quelques jours, d’un stade d’enseignant à celui de parlementaire. Fraîchement nommé Private Parliamentary Secretary (PPS) du MSM, cet enfant de « Cité Malherbes », Curepipe, lève un brin de voile sur sa personnalité considérée comme atypique et le pourquoi de cette queue de cheval et de son éternelle chemise orange qu’il porte quotidiennement. Il se considère être un homme pressé… 
Sa nature optimiste, son dynamisme et sa passion pour l’entreprenariat et le soutien de la famille, ont amené Sanya Chummun à devenir une chef d’entreprise. Créée il y a tout juste quelques mois, la compagnie offre des services de blanchisserie. Rencontre.
Âgée de 31 ans et mère de deux enfants, Marie Janessa Prudence, éducatrice à l’école préprimaire ‘Les Liliputiens’, affiche sa joie et son amour à travailler avec les enfants en bas âge. Développer les potentiels académiques, émotionnels, personnels et physiques de ses élèves demeure sa priorité.
Caroline Pierre Jean n’est plus l’étudiante en coiffure qu’elle était il y a trois ans. Après avoir décroché un diplôme en coiffure en 2010, la jeune femme de 23 ans a passé avec succès deux autres diplômes. Elle est dorénavant spécialiste en maquillage, en manucure et en pédicure. Elle s’est également spécialisée dans le domaine des extensions pour ongles.