29 August 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Depuis 10 ans maintenant, depuis qu’il a été victime d’un cambriolage, Sanjay Reekhaye dirige une société engagée dans la surveillance, GPS Security, implantée à Rivière-du-Rempart. Selon lui, Maurice joue son image de destination touristique fiable si les autorités n’assurent pas une protection à toute épreuve de sa population d’abord, et des étrangers ensuite. Là où la police peine à servir, sa société entre en jeu avec une couverture sécuritaire, grâce à une logistique adéquate.
Dynamique, fonceur et des idées plein la tête, ainsi se présente Irfanally Fatadin, directeur général de NSI Engineering Services Ltd. Il n’a pas baissé les bras avec la fermeture de l’usine où il travaillait et son parcours est une inspiration pour réussir en tant qu’entrepreneur.
Nazaahah Nuhaa Jaudoo se destinait à une carrière d’enseignante de dessin. En cours de route, elle a bifurqué pour jeter son dévolu sur la pyrogravure. Depuis quatre ans, la jeune femme de 22 ans vit de son art en gravant dans le bois le portrait des gens qui frappent à sa porte.
Sunday, 21 June 2015 14:00

Sanatun Nowbuth : Celui qui parle au cresson Featured

Written by
Après une quinzaine d’années de dur labeur pour apprendre et maîtriser les techniques de la culture du cresson, Sanatun Nowbuth est un homme heureux. Il s’est montré persévérant et récolte le fruit de ses efforts. À 57 ans, il raconte son parcours de petit planteur à propriétaire de deux cressonnières. 
Sunday, 21 June 2015 14:00

Dans la peau de... Deux soeurs tourmentées Featured

Written by
Nous sommes sœurs. Et ces derniers temps, il est difficile de porter le nom de famille qui est associé à un scandale financier. À croire aussi qu’on est en train de faire notre procès pour être nées avec une cuillère en argent dans la bouche.
Il porte un nom qui évoque d'emblée le métier qu'il exerce : Hazra, marchand briani. Son lieu de travail : Quatre-Bornes. Au royaume du briani, Hazra (Sadullah Mosafer pour l'état civil), s'est forgé une réputation de perfectionniste qui ne s'est jamais démentie, grâce a une clientèle huppée. À telle enseigne qu'elle lui a valu des petites mesquineries provoquant « la guerre des brianis » à la route Royale, à Quatre-Bornes. Mais, aujourd'hui, c'est de l'histoire ancienne, et le spécialiste du briani a diversifié son business.
Sunday, 14 June 2015 14:00

Giovani et Giovano Émile : Les jumeaux saxophonistes Featured

Written by
Giovani et Giovano, 25 ans, sont musiciens professionnels. Ces jumeaux identiques, qui ont des parcours similaires, jouent plusieurs styles de musique. Comme leur instrument de prédilection est le saxophone, ils envisagent de monter un duo de saxos.
Sunday, 14 June 2015 14:00

Dans la peau de... Mike : un amputé courageux Featured

Written by
Je m’appelle Mike. J’ai 36 ans et je suis détenu à la prison de Melrose. Je n’ai pas honte de dire que j’étais loin d’être un enfant de chœur dans le passé. C’est d’ailleurs ce qui m’a coûté un bras...
Attention ! Voilà une jeune femme qui cultive le paradoxe naturellement. Patricia Bhugowandeen, 23 ans, mariée, photographe et web designer, est en équilibre entre son souci d’indépendance et sa proximité intégrale avec sa famille. La tête pleine de projets, la jeune Portlouisienne veut s’inscrire dans une école de photographie à Paris, avant de parcourir le monde avec mari et enfant.
La problématique que pose la question de la sexualité a secoué Maurice ces derniers mois. Quelles réponses doit-on donner aux interrogations qui se posent dans les cours des collèges ou au sein des familles ? Auteure d’un ouvrage lancé la semaine dernière, « Sexuality Education for the Family », Mila Dhunnookchand tente une analyse de la situation, forte de ses expériences sur le terrain.
Wednesday, 10 June 2015 14:00

Anne Marie Quetel : Les perles font son bonheur Featured

Written by
Les tendances est aux bijoux fantaisies, colorés et à assortir à chaque tenue. Anne Marie Quetel, 36 ans, en a profité et s’est professionalisé. Ses créations se vendent comme des petits pains. Rencontre.
Le  gouvernement a invité les diplomés  de l’étranger à venir travailler à Maurice. C’est aussi le souhait de Natacha Moorooven. Détentrice d’un doctorat en «International Relations»,  ayant passé plusieurs années aux États-Unis et en Corée du Sud, elle peine pourtant à se faire embaucher.
Podcasts