27 February 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Cedric Ramasawmy

Cedric Ramasawmy

Le nombre de vols à l’arraché semble augmen­ter dans la région de St-Paul, Allée Brillant, Castel et Phoenix. C’est ce que ressentent les habitants de ces régions. Un voleur à moto ne cesse de faire des victimes depuis l’an dernier. L’une d’elles témoigne.
Elles vivent sous le seuil de pauvreté et comptent sur l’aide du gouvernement pour s’en sortir. Toutefois, bien que ces deux familles aient déjà reçu les matériaux fournis par la National Empowerment Foundation, elles ne sont pas au bout de leurs peines.
Cela fait plusieurs semaines que Marion (prénom fictif) éprouve un sentiment de ras-le-bol vis-à-vis de son voisin. Ce dernier, âgé d’une vingtaine d’années, ne cesse de pénétrer dans sa cour, sans autorisation, pour accéder à une ruelle. Cette mère célibataire dit craindre pour sa sécurité et pour celle de son enfant. La police a réagi.
Francis est désespéré. Ce natif de Rodrigues vit à Maurice depuis plus de 24 ans. Il a été expulsé par le propriétaire de sa maison, car il n’a pu s’acquitter de ses loyers. La raison : il était hospitalisé et ne pouvait travailler. Depuis décembre, il est devenu un sans domicile fixe (SDF). Récit.
Nous avions évoqué ce cas en septembre dernier sur les ondes de Radio Plus. Un article paru dans l’édition du 9 septembre 2014 évoquait un drain non récuré depuis plusieurs mois à Sainte-Croix. Toutefois, rien n’a été entrepris par la mairie de Port-Louis. Les habitants s’impatientent.
Son cas avait été évoqué vendredi dernier dans l’émission Xplik Ou K. à l’antenne, la mère d’Adrien David avait lancé un appel à solidarité pour son fils. Ce dernier est atteint d’une maladie rare à Maurice.
Wednesday, 18 February 2015 13:00

Veediawdee : « Aidez-nous à abattre un arbre »

La famille Seewoonarain recherche un volontaire pour abattre un arbre ‘Lafourche’ situé dans leur cour à la route Nicolay, Kaylason.  Elle compte sur la compréhension des Mauriciens.
Même les ambulanciers rouspètent. Ils pointent du doigt les autorités qui, selon leurs dires, font la sourde oreille malgré leurs multiples plaintes concernant les nids-de-poule à l’avenue Berthaud, Quatre-Bornes.
Il rêve d’une vie normale, de s’épanouir comme tout enfant de son âge. Le destin en a décidé autrement. Adrien David doit rester à l’abri de la lumière et de l’ardeur du soleil. À cause de cette maladie, il reste cloîtré à la maison et ne pourrait sortir sans combinaison protectrice. Le hic, c’est qu’elle coûte Rs 550 000 à l’étranger.
Y a-t-il un bon service d’entretien dans nos hôpitaux ? C’est la question que se posent nos lecteurs. Ces derniers nous ont fait parvenir des clichés des hôpitaux Dr A.G. Jeetoo à Port-Louis et ENT à Vacoas.
Page 1 of 42