30 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sunday, 22 January 2012 10:00

Disparu en mer le 26 novembre 2007 – Didier Louis déclaré mort

Rate this item
(1 Vote)
Le 26 novembre 2007, Jean Julio Didier Louis, un skipper de 26 ans, disparaissait en mer dans la région de Baie-du-Cap. Quatre ans après, le juge David Chan Kan Cheong l’a déclaré mort suite à une demande faite en ce sens par le ministère public.
En vertu de l’article 139 du Code civil, le juge David Chan Kan Choeng a aussi ordonné que ce jugement déclaratif de décès soit inscrit sur les actes d’état civil. Le décès du skipper a été fixé au 26 novembre 2007.

Le ministère public a fait une demande en Cour suprême pour que Jean Julio Didier Louis soit déclaré mort. Dans un affidavit produit en Cour, les circonstances entourant la disparition du skipper de 26 ans ont été relatées. Au moment de sa disparition, Jean Julio Didier Louis travaillait sur un bateau de plaisance.

Le jour de sa disparition, il avait emmené un couple français faire une excursion en mer. Comme les deux touristes voulaient nager avec des dauphins, le skipper a jeté l’ancre à un endroit très fréquenté par ces cétacés à Baie-du-Cap. À un certain moment, le skipper a aperçu une tortue. Voulant la montrer aux deux Français, il a plongé. Quelques secondes plus tard, il est remonté à la surface et a enlevé son masque de plongée. Puis, il a disparu.

Des nageurs, qui étaient dans les parages, ont tenté de lui venir en aide. En vain. Les membres de la National Coast Guard (NCG) ont été mandés sur les lieux pour retrouver le corps de Didier Louis. Mais les recherches, qui se sont poursuivies pendant une semaine, n’ont rien donné. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Après avoir pris connaissance de l’affidavit, le juge David Chan Kan Cheong a dit être satisfait que Jean Julio Didier Louis a disparu « dans des circonstances de nature à mettre sa vie en danger » et que son corps n’a jamais été retrouvé. Il l’a donc déclaré mort.



Le Dimanche/L' Hebdo

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Tribunaux Popular Articles

Google+