Éducation : la technologie pour améliorer l’apprentissage et l’enseignement 

Par Annick Daniella Rivet O commentaire
tablette

Le monde évolue à l’ère de la technologie et l’informatique. Le ministère de l’Éducation utilise ce moyen pour améliorer l’apprentissage et l’enseignement à tous les niveaux.

«Les jeunes se servent des outils informatiques au quotidien. Dans ce contexte, le ministère de l’éducation met en œuvre divers moyens pour assurer qu’ils puissent les utiliser à bon escient », souligne la ministre de l’éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun. Lors de la présentation de l’ICT Strategy in Education, en début de semaine, elle en a souligné l’importance dans le cadre de la réforme éducative, allant du pré-primaire au tertiaire. Les autorités veulent tout d’abord s’assurer que l’infrastructure et la connectivité ne soient pas un problème et que l’enseignement et l’apprentissage suivent le pas et que les outils informatiques puissent aider élèves et étudiants dans leurs études. Au pré-primaire, une collaboration avec l’UNESCO permet la formation des enseignants pour l’utilisation de la technologie dans l’enseignement à travers le ‘digital awakening project’. Ainsi, quelques écoles ont reçu des projecteurs. 

Tablette au primaire 

Le gouvernement indien a accordé une subvention de Rs 500 M suite à un accord en novembre 2016 pour la mise en œuvre de cinq projets. Cet accord voit la mise en application du programme d’apprentissage, l’Early Digital Learning Programme. Ainsi, les écoliers du primaire, précisément des Grade 1 et 2, peuvent utiliser des tablettes qui leur sont gratuitement distribuées. 26 800 tablettes ont déjà été distribuées dans toutes les écoles primaires ainsi que 950 projecteurs sans fil et des écrans. Les tablettes resteront à l’école et seront rechargées en toute sécurité. Le contenu pédagogique est assuré par le Mauritius Institute of Education (MIE) aidé d’un panel d’enseignants. 

Connexion internet 

La connectivité à l’Internet est importante avec tout ce qui se fait au niveau des établissements primaire et secondaire. D’ici la fin de 2018, 276 écoles primaires, incluant Rodrigues auront une connexion à haut débit de 10Mb. Provision est aussi faite pour une connexion sans fil, qui sera connue comme le Wi-Fi hotspots et qui concernera 276 écoles primaires (264 à Maurice et 15 à Rodrigues) pour les Grades 1 à 6, le computer lab et le bureau du maître d’école. Au secondaire, provision est aussi faite pour augmenter la connectivité qui est maintenant de 2 Mb. Les travaux sont en cours pour le hausser à 10 Mb. D’ici la fin du mois, les 160 collèges de l’île auront une connexion haut débit. 

L’informatique au PSAC 

Dans le cadre de la réforme, l’informatique est enseignée aux écoliers de Grade 1 à 6 au primaire. C’est un ‘non-core subject’ qui comprend aussi une évaluation des aptitudes de l’enfant. Donc, chaque classe a deux sessions de 25 minutes par semaine. Cette matière sera évaluée cette année au Primary School Achievement Certificate (PSAC).