Elle se présente chez lui en tenue légère : un célibataire porte plainte contre sa voisine à la police

Par Reshad Toorab O commentaire
ahmed.jpg

C’est une affaire sortant de l’ordinaire. Ahmed, un habitant de la capitale, âgé de 42 ans, qui a porté plainte contre sa voisine qu’il a présentée comme une allumeuse. Il s’agirait, selon lui, de l’épouse d’un homme politique « très connu ».

Les faits remontent au jeudi 25 janvier. Le plaignant, un célibataire était dans son appartement lorsqu’il a reçu, aux alentours de 22 h 00, la visite de sa voisine. La femme, qui réside avec son mari dans le même bloc d’appartement, était en tenue très légère. Elle ne portait qu’une fine nuisette, selon Ahmed.

« Elle avait un préservatif à la main et m’a prié de la laisser entrer. Elle m’a expliqué que son mari était absent et qu’il n’allait pas rentrer de si tôt », dit l'homme. Et d'ajouter : « Cette femme n'est pas n'importe qui. Elle est l'épouse d'un politicien très connu qui sera peut-être candidat aux prochaines élections dans la circonscription Mahébourg/Plaine Magnien (No 12) », a-t-il aussi expliqué.

Ahmed explique qu’il loue un appartement depuis février 2014 au 2e étage d’un immeuble tandis que sa voisine, elle, est au premier. Au mois de novembre 2014, sa voisine lui aurait fait des propositions indécentes alors que son époux était en pleine campagne électorale. « Li ti donne moi so nimero telefonn, li  dir moi call li. Kan mo telefone, mo vwazinn dir mwa li anvi zwenn mwa ayerr. Mo ti fini warn li pa refer sa bann aksion la », dit-il.

Ahmed précise avoir vécu en Europe et qu’il connaît bien les conséquences de ces aventures d’une nuit. Il ne voulait pas être victime d’une sordide histoire, ni d’être accusé d’un quelconque délit. Il a alors décidé dans la même soirée, après avoir éconduit sa voisine, de se rendre au poste de police de Pope Henessy pour y consigner une déposition. « J'ai été étonné que ma plainte a finalement été enregistrée comme une pre-measure », dit-il.

Nous apprenons l’existence d’un litige entre Ahmed et sa voisine sur une affaire de parking. Un litige qui dure devant les tribunaux depuis 2017.