En route pour voir sa fille de 4 ans : Ronald Perrine mortellement fauché par une voiture

Par Kendy Antoine O commentaire
Ronald Perrine

Mardi après-midi, la route a fait une nouvelle victime. Jean Ronald Perrine, 33 ans, un habitant de Baie-du-Tombeau, qui traversait l’autoroute à Bois-Marchand, a été percuté par une voiture. Ce jeune père de famille n’a pas survécu. Selon son ex-compagne, il était en route pour voir sa fille de 4 ans à Bois-Marchand, lorsque le malheur a frappé.

C’est aux alentours de 17 heures que l’accident s’est produit. Jean Ronald Perrine, domicilié à Résidence La Baie, Baie-du-Tombeau avait emprunté la Link Road d’Arsenal. C’est en voulant se rendre de l’autre côté de l’autoroute à Bois-Marchand que l’accident s’est produit. Une Nissan B13, conduite par un homme de 57 ans, qui se rendait dans le nord de l’île avec sa famille, l’a percuté.

La voiture, endommagée sur le flanc gauche, a fait un tête-à-queue avant de s’arrêter. La police de Terre-Rouge et le SAMU ont été alertés. Ce dernier devait constater que Jean Ronald Perrine avait rendu l’âme. Son cadavre a été transporté à la morgue de l’hôpital de Candos pour l’autopsie qui a eu lieu dans la soirée. Cet accident a causé un embouteillage sur l’autoroute.

Père de trois enfants

Le conducteur de la voiture a passé un alcotest qui s’est révélé négatif. Le chauffeur a donné sa version des faits au poste de police de Terre-Rouge. « Le piéton a subitement surgi devant moi. J’ai appliqué les freins. Je n’ai pu éviter l’impact », a-t-il expliqué aux hommes du sergent Deroochoonee. Après son interrogatoire, il a été libéré sur parole. Il sera traduit ce mercredi devant le tribunal de Pamplemousses et répondra d’une accusation provisoire d’homicide involontaire.

Henriette, 34 ans, l’ex-compagne de Jean Roland Perrine, est sous le choc. « Nous avons vécu ensemble pendant trois ans. Nous avons une fille qui a 4 ans qu’il aime beaucoup. L’année dernière, nous nous sommes séparés. Le matin (mardi), il était venu voir sa fille vers 11 heures. Il a juste fait un saut, puis il est reparti. Et cet après-midi, il était en route pour venir la voir à nouveau », raconte-t-elle.

Selon l’ex-compagne, le défunt a également un fils de 12 et une fille de 11 ans. « Nous ne savons pas comment leur annoncer cette terrible nouvelle », indique-t-elle. L’enquête menée par le CI Jumun, sous la supervision du surintendant Dawoonarain, se poursuit.