29 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Elle n’a pas voulu garder l’enfant de son concubin. Une jeune femme de 18 ans, domiciliée dans un village de l’Est, enceinte d’une semaine, a tenté de mettre fin à sa grossesse. Elle a avalé huit comprimés que lui a remis sa mère, le jeudi  9 juillet. La police de Flacq a ouvert une enquête.
Published in Faits Divers
Elle a avorté d’un fœtus de six mois et son concubin l’aurait enterré sur un terrain en friche. La mère de quatre enfants explique que sa situation précaire a motivé son geste.
Published in Live News
Une jeune femme de 23 ans a été arrêtée, lundi, par la police d’Eau-Coulée pour avoir « volontairement interrompu sa grossesse ». Elle était enceinte de 22 semaines au moment des faits et aurait pris des comprimés pour avorter. Elle dit l’avoir fait pour pouvoir « passer du bon temps » avec son nouvel amoureux.
Published in Faits Divers
Elle se retrouve dans de beaux draps. Wendy, (prénom fictif) 27 ans, a été admise à l’hôpital Dr A.G Jeetoo [photo], le mercredi 4 mars. Cette habitante de Pointe-aux-Sables est soupçonnée de s’être fait avorter.
Published in Faits Divers
Elle manœuvre avec habileté. Pour la ministre de l’Égalité des genres, il ne peut y avoir de hiérarchisation concernant les victimes de violence. 
Published in Actualités
Un médecin privé et un gynécologue sont activement recherchés par la police de Goodlands. Cela, après qu’une femme, âgée de 38 ans et habitante de Petit-Raffray, allègue avoir obtenu des comprimés de cytotec d’un médecin privé et d’autres comprimés d’un gynécologue.
Published in Faits Divers
C’est une affaire jugée délicate. Une jeune femme, originaire des Hautes Plaines-Wilhems, allègue qu’elle a eu recours à l’avortement alors qu’elle était enceinte de quatre mois et demi. Les faits se seraient produits dans une clinique située dans le Nord, la semaine dernière. La police a déjà effectué une première arrestation.
Published in Faits Divers
Déjà mère de deux enfants à 30 ans, Sunita s’est retrouvée de nouveau enceinte depuis octobre dernier. Estimant qu’elle ne pourrait subvenir aux besoins d’un troisième enfant, elle a ingurgité du Cytotec pour mettre un terme à cette grossesse. Ce faisant, elle s’est retrouvée devant la justice, accusée d’avortement.
Published in Faits Divers
S’agit-il d’une fausse couche ou d’un avortement ? Ce que tente de déterminer la police de St-Pierre après la découverte d’un fœtus de quatre mois dans un champ de canne à Upper Dagotière.
Published in Faits Divers
Un ancien Medical Superintendant de l’hôpital Dr A.G. Jeetoo est accusé d’avoir pratiqué un avortement. Le Dr Prithum Ramputty a plaidé non coupable en Cour intermédiaire.
Published in Live News
Page 1 of 12