26 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 31 May 2012 12:00

Les ulémas demandent un référendum

Les ulémas sont unanimes. L’avortement est strictement interdit dans les cas d’inceste et de viol et lorsque la grossesse a dépassé les 120 jours. Ils exigent que les amendements nécessaires soient apportés au projet de loi qui est actuellement débattu à l'Assemblée nationale.
Published in Actualités
«Nous n’avons pas encore vu le projet de loi sur la légalisation de l’avortement qui circule actuelle­ment. Ce n’est qu’en le parcourant qu’on émettra notre opinion. Toutefois, au sein du parti, chacun peut avoir la sienne et pourra voter selon sa conscience à l’Assemblée na­tionale. » C’est la déclaration du leader du MSM, Pravind Jugnauth, lors d’une confé­rence de presse, le vendredi 11 mai.  
Published in Politique
Les débats sur l'avortement refont surface. Il est important de savoir que la législation proposée ne vise pas à légaliser l’avortement tout court.
Published in Société
L’avortement dans des cas spécifiques fait couler beaucoup d’encre. Lors d’une conférence de presse mercredi, les évêques de Port-Louis, de Rodrigues et de Maurice se sont prononcés contre ce projet. Toutefois, le Conseil des religions est pour cette mesure, tout en précisant qu’il ne faut pas banaliser l’avortement.
Published in Actualités
Le gouvernement a décidé de présenter à l’Assemblée nationale des amendements au code pénal pour autoriser l’interruption volontaire de grossesse (IVG) dans certains cas spécifiques.
Published in Forum
Il s’agit, avant tout, d’une question de santé publique, clament ceux qui sont en faveur de cette disposition de la loi. Vendredi, le Conseil des ministres a approuvé la légalisation de l’avortement dans les cas de viol, d’inceste, de risques de malformation du fœtus ou encore, si la santé mentale du bébé risque d’être affectée et si la santé de la mère est en danger.
Published in Société