03 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Elle n’a pas digéré que sa mère l’ait réprimandée. Mardi, une adolescente de 16 ans, originaire d’un village du Nord, a acheté trois tablettes de comprimés à base de paracétamol. Elle voulait mettre fin à ses jours.
Published in Faits Divers
Les forces de police ont été secouées par la nouvelle samedi matin. Le corps sans vie de l’assistant surintendant de police (ASP) Ravindranath Chunderdeep, 50 ans, a été retrouvé dans sa maison à Palma, Quatre-Bornes. L’ASP s’est donné la mort par pendaison dans sa salle de bains.
Published in Faits Divers
Il comptait 28 ans de service au sein de la force policière. Cet assistant surintendant de police (ASP), âgé d’une cinquantaine d’années et habitant les hautes Plaines-Wilhems, s’est donné la mort par pendaison dans sa salle de bains.
Published in Live News
Tuesday, 30 June 2015 14:00

Sectes : Le danger de l’amalgame

Le suicide d’une jeune femme le 5 juin dernier et la mort de quatre autres personnes dans un centre de méditation a remis sur le tapis la nature des sectes. Mais que veut dire «secte» ? Doit-on mettre toutes les associations marginales dans un même panier ? Comment identifier celles qui sont dangereuses? 
Published in Société
Sudhir et Sheila, âgés de 15 et 14 ans respectivement, ont voulu en finir avec la vie sur la berge d’une rivière à Montagne-Longue lundi. Elle voulait lui prouver son amour. Rita, la mère de Sheila, est encore bouleversée, après l’avoir découverte dans un sale état. 
Published in Live News
The writing has been on the wall for some time but it seems few are willing to tackle the issue. The country was horrified this week to learn that four persons died during a meditation session, earlier, a mother and her two daughters attempted suicide and the eldest daughter died. It is not the first time Mauritius faces such issues, but it is only when they make their way to the news that people realise sects have been growing around the country.
Published in News
Une famille et des vies brisées. Une mère et ses deux filles (18 et 28 ans) ont voulu mettre fin à leurs jours ensemble, mais seule l’aînée est décédée. Le père a, lui, été admis à l’hôpital psychiatrique après ce drame. Cette histoire aurait, pour toile de fond, la sorcellerie. 
Published in Faits Divers
Retrouvez notre collègue Jean Luc Emile à l’hôpital de Flacq. Il nous raconte ce qui s’est passé dans un centre de méditation à l’entrée de Belle-Rive où quatre cadavres, trois femmes et un homme, ont été découverts en fin d’après-midi vendredi 12 juin.
Published in Live News
C’est dans un centre de méditation, situé entre un champ de canne et un champ de maïs à Belle-Rive, que les corps sans vie de quatre personnes, trois femmes et un homme, ont été retrouvés en fin d’après-midi vendredi 12 juin.
Published in Live News
« Nous ne pouvions plus voir notre père souffrir. » C’est une des raisons évoquées par l’adolescente de 18 ans qui a tenté de mettre fin à ses jours en compagnie de sa sœur et de sa mère dans un temple de l’est en avalant plusieurs comprimés. Sa sœur est décédée samedi 6 juin après une nuit passée à l’hôpital.
Published in Live News
Page 1 of 22