23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Le Défi Quotidien

Le Défi Quotidien

Les Régions
La circonscription No 7 (Piton/Rivière-du-Rempart) est d’une superficie de 107 km². Elle comprend les régions Rivière-du-Rempart, Roches-Noires, Plaine-des-Roches, Amaury, Belle-Vue Maurel, L’Amitié-Gokoola, Poudre-d’Or Hamlet, L’Espérance-Trébuchet, Cottage, Piton, Ville-Bague, Mapou, Plaine des Papayes, Poste-La-Fayette.
Wednesday, 22 October 2014 10:05

Le rapport de l’Audit toujours introuvable

Bien qu’il ait été soumis à l’Assemblée nationale, le 5 septembre dernier, le rapport de l’Audit demeure dans la confidentialité absolue un mois et demi après.
Mahen Seeruttun, Sandhya Boygah et Prem Koonjoo ont été présentés comme les trois candidats qui brigueront les suffrages pour l’Alliance Lepep au No 11 (Rose-Belle/Vieux-Grand-Port).
Sir Anerood Jugnauth a fait une virulente sortie contre ses adversaires lors d’une réunion avec les habitants de Piton, mardi soir. Ensuite, il a participé à une autre réunion à Roches-Noires.
Wednesday, 22 October 2014 08:05

À Belvédère : Raj Dayal cible Anil Bachoo

«Dominère pas faire…Are nou non ! », lance Raj Dayal sous les applaudisse­ments des partisans de l’Alliance Lepep, lors d’une réunion à la rue Seesaha, au domicile d’Avinash Ramprosand, à Belvedère, mardi soir. Il faisait référence à ce que le peuple a trop subi durant ces dernières années.
L’Alliance pour l’Unité et la Modernité a réuni ses partisans à Bon-Accueil, mardi soir. L’occasion pour l’homme fort de la circons­cription, le ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, de s’adresser à la foule présente et défendre le leader du MMM, Paul Bérenger, auprès de l’électorat du No 9 (Flacq/Bon-Accueil).
Le leader de l'alliance Lepep sir Anerood Jugnauth a fait une virulente sortie contre le pouvoir en place mardi soir 21 octobre en réunion avec les habitants de Piton, aux côtés de ses colistiers Ravi Rutna et Vishnu Luchmeenaraidoo, ainsi que Showkutally Soodhun et Sangeet Fowdar.
Le procès d’Ajay Gunness et de Dhaneswar Soobrah a pris fin avant même d’avoir démarré ; la cour intermédiaire ayant abandonné les accusations pesant contre eux en émettant de sévères critiques contre l’enquête de la Commission anticorruption [Icac].
Tuesday, 21 October 2014 16:30

Procès Ajay Gunness : l’Icac réagit

Le service de communication de l’Independent Commission against Corruption (Icac) a émis un communiqué mardi après-midi 21 octobre après que la cour intermédiaire a rayé le procès intenté à l’ancien ministre des Infrastructures publiques Ajay Gunness et l’ex-directeur général de la Development Works Corporation (DWC) Dhaneswar Soobrah.
Le chef de l'exécutif a estimé que des élections libres permettraient aux nombreux pauvres de Hong Kong d'avoir la haute main sur le processus politique et exclu les réformes réclamées par les étudiants, qui doivent dialoguer mardi avec le pouvoir local pour la première fois en plus de trois semaines de manifestations.

Google+