Gamat dan vilaz : ambiance assurée à Goodlands

Par Caroline Duval O commentaire
Gamat dan vilaz

L’ambiance était électrique du côté du village de Goodlands vendredi pour la troisième phase du concours de bhojpuri ‘Gamat dan vilaz’, organisé par Radio Plus. L’événement, qui s’est tenu au centre commercial VIP, n’a pas manqué d’attirer la foule. Retour sur cette soirée à l’issue de laquelle quatre participants on été sélectionnés pour la grande finale.

Promouvoir la langue bhojpuri, c’est l’objectif de cet événement organisé par Radio Plus en collaboration avec la Bhojpuri Speaking Union. Après Flacq et Rose-Belle, c’était au tour du village de Goodlands de dévoiler ses talents. Ils étaient nombreux à avoir bravé le froid pour aller soutenir les candidats vendredi soir.

Le ton a été donné dès le coup d’envoi à 19 heures avec le Swar Sangeet Orchestra, présent pour accompagner les participants. Sur scène, les animateurs n’ont pas hésité à esquisser quelques pas de danses, histoire de mettre le public dans l’ambiance. Les trois membres du jury, Kunal Baboollal, Ravin Sowamber et Manish Sackrapanee étaient alignés derrière une table et recevaient la liste des participants. Ils étaient neuf à se faire inscrire au concours à Goodlands. Venus de Cottage, Vallée-des-Prêtres, L’Espérance-Trébuchet et même de Floréal, les candidats inscrits étaient venus accompagnés de leurs parents et amis.

Composition

C’est Asha de Cottage qui a donné la première note avec une de ses propres compositions. Elle participe pour la première fois à un concours de chant. Comme elle, beaucoup se sont laissé emporter au rythme de l’orchestre, ils savaient qu’ils seront jugés également sur leur présence scénique. Les intermèdes musicaux ont permis par la même occasion aux animateurs de se nouer d’amitié avec le public. À l’instar d’une dame, qui, les pieds nus sur le bitume, avait mis le feu à la soirée.

Kunal Baboollal, membre du jury s’est dit fier d’être présent pour cette première édition de Gamat dan vilaz. « C’est une excellente initiative de la part de Radio Plus et c’est un honneur de promouvoir le bhojpuri à travers l’île aux côtés de Radio Plus. Mon plus grand souhait, c’est que cette nouvelle génération puisse chanter et parler bhojpuri ».

Après près de deux heures de prestations, le jury a délibéré. Ils étaient seulement quatre à être sélectionnés, mais chaque participant est reparti avec des cadeaux. Fin du suspense : Sheetal Solah, Smeeta Lutchun Uppiah, Nirmala Bulye et Roshan Sadasingh ont été les grands gagnants du concours Gamat dan vilaz pour la région de Goodlands.

On retrouve à la quatrième place Smeeta Lutchun Uppiah, 39 ans, habitant Cottage qui n’est pas une inconnue de la scène. Cette dernière qui se spécialise dans les chansons bollywood et bhojpuri raconte comment elle a été impliquée dans ce concours. « Enn kout koumsa mo mari inn dir mwa li amen mwa konkour pou partisipe ». Après son album Bhojpuri Queen sorti en 2005, elle travaille sur un prochain morceau avec Roshan Sadasingh. Sheetal Solah, 31 ans, a ravi la troisième place. Elle avait fait le déplacement de Floréal. Cette amatrice de karaoké chante régulièrement aux côtés de son mari dans les mariages. C’est la chanson « Sadiya Mein Gamat Howe la » qui lui a valu cette troisième place.

Nirmala Bulye, 43 ans, a raflé, le second prix. « Je ne savais pas qu’il y avait un concours de chant en bhojpuri aujourd’hui. C’est un proche qui me l’a dit et je suis tout de suite venue m’inscrire. C’est la chanson que j’ai interprétée qui m’a porté bonheur. D’habitude, je ne chante pas en bhojpuri».

Roshan Sadasingh a été sacré grand gagnant de Gamat dan vilaz pour la région de Goodlands. Ce jeune homme de 30 ans n’en est pas à son premier concours de chant en bhojpuri, mais c’est le premier concours qu’il a remporté, dit-il. Cet habitant de Vallée-des-Prêtres souhaite promouvoir la langue bhojpuri. « Certains jeunes ont honte de parler bhojpuri, mais pour moi, c’est une vrai fierté ». Roshan dit travailler sur son album et annonce également que son morceau « Hungama-Hungama » est classé sur la liste des disques de l’année à la radio nationale.

La soirée s’est clôturée en beauté avec une prestation de Kunal Baboollal. Comme Sheetal, Roshan, Smeeta et Nirmala, les autres sélectionnés s’affronteront pour la grande finale prévue ce vendredi 1er décembre.

Smeeta Lutchun Uppiah habitait la scène lors de sa prestation.
Ton Simon esquissant quelques pas de danse avec un membre du public.
Les quatre finalistes pour la region de Goodlands : de gauche à droite : Smeeta Lutchun Uppiah, Sheetal Solah, Nirmala Bulye et Roshan Sadasingh. 
Roshan Sadasingh de Vallée-des-Prêtres a pris la première place.