Guillaume Hardy : «Il y a un regain de confiance dans les paris sur les courses et le foot»

Par Zaina Ollite O commentaire
Guillaume Hardy

La mesure concernant les paris ne dépassant pas Rs 2 000 devra être discutée et revue avant sa mise en application, estime Guillaume Hardy. Ce dernier note une hausse des activités cette année.

Les jeux restent très populaires à Maurice. Quel est le profil du parieur et combien mise-t-il ?
On a une clientèle diverse, issue de différents milieux professionnels car les paris sur les courses et le foot sont très populaires à  Maurice. S’agissant des courses, le montant minimal pour les mises varie de Rs 5 à Rs 10. Cependant, le montant maximal que nous pouvons accepter, selon la loi, est de Rs 500 000 cash.  En moyenne aux courses, les gens misent Rs 100. Pour le foot, le minimum est de Rs 20 et la moyenne tourne autour de Rs 70.

Est-ce que le nombre de parieurs a augmenté au fil des années ?
Notre chiffre d’affaires cette année-ci a augmenté de 8 % pour les courses et de 16 % pour le foot. Pour les courses, nous pensons qu’il y a un regain de confiance au niveau de l’administration.

Le Budget a épargné notre secteur pour une fois, ce qui est une bonne chose pour son avenir

Les courses sont plus compétitives et intéressantes que l’année dernière, ce qui fait que le produit est plus attrayant. Concernant le foot, la croissance est due au fait que le produit est de plus en plus populaire. Le Mauricien est un fan de foot qu’il suit avec attention chaque semaine.

Est-ce-que le rapport qui vient d’être rendu public sur les courses hippiques a un impact sur vos activités ?
Non, je ne pense pas que cela ait un impact sur l’industrie car le Mauricien est un fin connaisseur des courses hippiques et il sait se faire sa propre opinion. Nous notons un regain de confiance, comme en témoignent une plus grande assistance aux courses et un chiffre d’affaires en hausse.

Comment accueillez-vous les mesures prises dans le Budget 2017-2018 ? Et quel en sera l’impact sur l’industrie ?
Le Budget a épargné notre secteur d’activité pour une fois, ce qui est une bonne chose pour l’avenir de l’industrie. La mesure concernant les paris en cash de pas plus de Rs 2 000 devra être discutée et améliorée avant d’être mise à exécution. La Gambling Regulatory Authority a assuré que cette mesure sera discutée en profondeur avant d’être appliquée. Ce qui est une bonne chose.