Hausse du prix des carburants : certains produits et services coûteront-ils plus cher ?

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
autobus

Depuis une semaine, les prix du litre de diesel et d’essence ont flambé. Avec cette hausse, les consommateurs doivent-ils craindre une majoration des tarifs d’autres produits et services ? Faisons le point.

Ticket d’autobus

« Avec cette nouvelle hausse du prix du diesel, nous débourserons un budget additionnel de Rs 10 000 à Rs 12 000 par autobus chaque mois », explique le secrétaire de Mauritius Bus Owners Cooperative Federation, Sunil Jeewoonarain. Il estime qu’il faut revoir la politique des subsides versés aux opérateurs du transport public. « Nous déplorons la façon dont ils leur sont alloués. Ce ne sont que les grandes compagnies d’autobus qui bénéficient des subsides sur le diesel pour pallier la hausse du prix. »

Selon lui, il faut que tous les opérateurs, qu’ils soient petits ou grands, soient traités sur un pied d’égalité. Il dit avoir déjà écrit à l’Equal Opportunity Commission à ce sujet. Il attend que des actions soient prises. « Si on ne reçoit pas les mêmes subsides que les grandes entreprises, on sera contraint d’augmenter le prix du ticket d’autobus », prévient Sunil Jeewoonarain.

Pain

Un impact majeur sur le coût de production et de distribution est inévitable. C’est ce qu’on laisse entendre du côté de l’Association des boulangers de Maurice. « Nous n’avons pas encore calculé le manque à gagner. Nous attendons le premier mois de 2018 pour nous prononcer sur les chiffres », indique un boulanger.
Un autre rappelle que cela fait six ans que le prix du pain n’a pas subi de majoration. « Après la période festive, les membres de l’association se réuniront pour voir si une hausse du prix du pain est nécessaire. Pour l’heure, je ne peux rien confirmer », précise-t-il.

Dholl Pouri

Avec la hausse du prix des carburants, Sudesh Unuth, directeur de Dewa Dhollpuri & Sons, estime son manque à gagner entre 15 % et 20 %. « La hausse ne concerne pas directement la production des dholl pouri, mais elle a un impact sur le coût du transport payable aux fournisseurs et aux employés », explique-t-il. Il souligne qu’il faut compter Rs 2 250 pour une livraison de farine. Avec la hausse du prix des carburants, il faut désormais prévoir Rs 2 500. Toutefois, il rassure que le prix des dholl pouri reste inchangé. « Cette année, nous avons augmenté le prix de la paire de Rs 2. Il devrait se maintenir pendant deux à trois ans. »

Électricité

Qui dit courant, dit carburant. Y aura-t-il une hausse du tarif de l’électricité ? Un haut cadre du Central Electricity Board apporte des éclaircissements. « Le carburant utilisé pour produire de l’électricité n’est pas le même que celui vendu à la pompe. Il n’y aura donc aucun impact sur le coût de production, car on se sert du Heavy Fuel Oil pour produire du courant. »

Carburant à la pompe Ancien prix ( le litre) Nouveau prix (le litre)
Essence Rs 44,90 Rs 47,30
Diesel Rs 35,35 Rs 38,10