Herman Suhirman, de Vita Rice Ltd : «Le riz mauricien en vente dans 2000 grandes surfaces aux États-Unis»

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire

Même si l’importance de consommer le riz sans arsenic est peu connue à Maurice, le produit est toutefois très demandé sur les marchés internationaux, ce qui représente une aubaine pour la compagnie Vita Rice Ltd. 

Comment se porte la demande de Mighty Rice, marque de Vita Rice  sur le marché local?
La demande de Mighty Rice continue à croître à Maurice. Nous sommes en train de finaliser un nouvel accord de distribution avec un distributeur leader sur le marché local. Par la suite, nous allons commercialiser le riz dans un  plus grand logement, comme recommandé  souvent par  les clients. Actuellement, le riz est vendu dans un sac de 500g.

Les Mauriciens sont-ils conscients de l’avantage de consommer du riz sans arsenic?
C’est à partir du 1er  janvier 2016 que les niveaux d’arsenic dans le riz ont commencé à être réglementés par  l’Union européenne. L’instance effectue un contrôle sur le niveau maximal d’arsenic, produit cancérigène, dans le riz. Toutefois, cette affaire n’est toujours pas bien connue à Maurice. Mighty Rice a subi des tests relatifs aux taux d’arsenic dans les grands laboratoires aux États-Unis et en Allemagne. Tous les résultats montrent que Mighty Rice a un niveau inférieur à la limite imposée. Nous espérons qu’avec le temps, les Mauriciens seront fiers que le  riz cultivé à Maurice soit parmi les plus purs du monde.

Qu’en est-il de la demande sur les marchés internationaux?
Les ventes internationales continuent à croître avec Mighty Rice maintenant vendu dans près de 2 000 grandes surfaces aux États-Unis. En France, le riz est disponible dans tous les points de vente de Monoprix et récemment il est disponible dans les points de vente d’E. Leclerc.

Vita Rice a adopté un nouveau système d’irrigation. Comment est-il  différent et comment l’entreprise en profite-t-elle?
Dans la plupart des pays le riz est cultivé dans des champs inondés. Pour produire 1 kg de riz en utilisant l’irrigation par submersion, il faut utiliser jusqu’à 5 000 litres d’eau. Non seulement cela n’est pas soutenable pour l’environnement, car la majeure partie de cette eau épuise les aquifères, mais l’irrigation par submersion s’avère être le principal facteur d’accumulation d’arsenic dans le riz. À Maurice, nous cultivons notre riz sur des champs secs. Il est principalement irrigué par la pluie. Dans certains cas, il peut être complémenté par des overhead sprinkers, approvisionnés par des captages d’eau de pluie. Non seulement cela économise beaucoup d’eau, mais notre riz ne contient pas d’arsenic.

Quelle est la  production de riz attendue cette année?
200 tonnes. Nous avons abandonné toutes nos terres louées et la production est actuellement effectuée à 100 % par les établissements sucriers sur une base de rotation.

Et la production prévue pour l’année prochaine?
Nous recevons actuellement beaucoup d’intérêt de la part des fabricants de céréales pour bébés pour la fourniture de riz sans arsenic. Nous visons à augmenter la production agressivement l’année prochaine pour répondre à la demande anticipée.