Humour : Ewam Ramnath bientôt en stand-up

Par Thierry Léon O commentaire
Ewam Ramnath

Ewam Ramnath n’est pas une figure inconnue des réseaux sociaux. Très actif, il y poste régulièrement des vidéos humoristiques, qui attirent de plus en plus d’internautes. Mais qui est donc ce jeune qui a des projets plein la tête ?

Ewam Ramnath n’a que 22 ans. Pourtant, il s’est déjà bâti une notoriété sur la Toile, particulièrement sur les réseaux sociaux. Fraîchement diplômé en communication de masse au Charles Telfair Institute, il a toujours aimé l’humour.

Quand il découvre KSI, un YouTuber, il décide peu de temps après de lui emboîter le pas : « KSI est un YouTuber qui filme les bugs à partir de jeux vidéo. Il monte par la suite des compilations humoristiques avant de les poster sur YouTube. C’est lui qui m’a donné l’idée de me lancer dans l’humour. Comme lui, j’ai fait une vidéo sur un bug du jeu avant de puiser mon inspiration dans l’actualité locale. »

Chacune de ses vidéos bénéficie d’une vraie mise en scène. 
L’humoriste est suivi par une moyenne de 12 000 facebookers.

Naissent alors plusieurs vidéos, une vingtaine au total, allant de Save French, une parodie sur l’ancien ministre Lormus Bundhoo, School of fizix et Vire Mam, entre autres. « Je pense que l’actualité de notre pays est très riche. Avec un peu d’imagination, il est relativement facile d’en faire une vidéo qui fera rire ou sourire les Mauriciens. »

Cependant, il y a un gros travail derrière, comme l’explique cet habitant de Rose-Hill. « Il faut d’abord écrire le scénario. Puis il faut chercher les plans. Mais le plus gros du travail demeure le montage. Ces différentes étapes impliquent en moyenne une semaine de travail avant que le produit fini ne soit posté sur les réseaux sociaux. »

C’est justement ce souci du détail qui a contribué au succès d’Ewam Ramnath. « Si aujourd’hui mes vidéos attirent en moyenne 12 000 personnes, c’est parce que la qualité est présente. Puis c’est peut-être parce que j’accorde beaucoup d’attention à mes blagues. »

Des projets, le jeune humoriste en a plein la tête. « Il se pourrait que je monte mon premier stand-up. J’en ai déjà bouclé l’écriture. Il faut certes le peaufiner mais c’est un produit qui me tient particulièrement à cœur. Puis je me verrais bien animer une émission télévisée comme Le Petit Journal sur Canal Plus. »

Pour mettre l’eau à la bouche de ses fans, le jeune homme parle un peu de sa prochaine vidéo : « Je planche sur une vidéo autour de la Saint-Valentin. Je ne peux pas en dire plus. J’invite les facebookers à rester branchés sur ma page. »