18 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 02 July 2012 10:15

Carnaval de Flic-en-Flac – Et la fête fut ! Featured

Rate this item
(8 votes)
Jeunes et moins jeunes étaient réunis à Flic-en-Flac, dimanche. Les premiers curieux sont arrivés vers 11 heures pour le barbecue géant organisé sur la plage publique.
Quelque 5 000 personnes ont pu en profiter. Les chefs de l’hôtel Long Beach et une quarantaine d’élèves de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval se sont mis à l’œuvre devant les 70 grilles installées sur le sable. Les participants, après s’être rempli la panse, se sont dirigés sur la route pour le Carnaval de Flic-en-Flac où les motards et les voitures de collection ont donné le coup d’envoi de l’événement. Place ensuite à un défilé des Miss.


Miss England, Miss UK, Miss Liban, Miss Femina International, Miss Réunion, Miss France et la nouvelle Miss Mauritius, Diya Beeltah, étaient toutes de la partie. Les chars ont ensuite pris la relève. Ils étaient une vingtaine accompagnés d’une centaine d’artistes. Le Carnaval de Paris, avec les artistes de l’École de Samba de Rio de Janeiro, ont subjugué le public par leur spectacle ! Rendez-vous pour la deuxième édition en 2013…

Les motards ont donné le coup d’envoi du carnaval à 14h30.

Embouteillage monstre

Pour entrer et sortir de Flic-en-Flac, il fallait prendre son mal en patience. Il fallait compter deux heures pour y arriver et trois heures pour sortir de la plage à Cascavelle. Le défilé s’est terminé vers les 16 heures, mais il a fallu deux bonnes heures pour pouvoir sortir de Flic-en-Flac. Les plus téméraires ont rallié la plage de Flic-en-Flac à Cascavelle à pied faute de bus !

 

La Miss England défile dans une voiture de collection.



Le public a répondu présent à l’appel de la MTPA pour ce premier carnaval.




Last modified on Monday, 02 July 2012 11:09
Fateema Capery

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus