Importation de Rs 9 M d’héroïne : trois suspects arrêtés

Par Nasif Joomratty O commentaire
Orwin Christine et Vidya Heerah

Joli coup de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) dans la soirée du dimanche 28 janvier, à l’aéroport de Plaisance ! Joycelin Nidhowar, un ressortissant malgache, a été intercepté avec 600 grammes d’héroïne dans ses bagages. La drogue était dissimulée dans les poignées télescopiques d’un sac à main. Un exercice de controlled delivery a permis à l’Adsu de mettre la main sur Orwin Christine et Vidya Heerah, deux contacts locaux présumés

C’est vers 20 h 35 dimanche que Joycelin Nidhowar est arrivé au pays, à bord du vol MK 289. Se basant sur des renseignements dignes de foi, des responsables de l’Adsu étaient présents sur place. Après un exercice de profiling, le suspect a été repéré par l’Adsu alors qu’il se trouvait au comptoir de l’Immigration.

Interpellé, Joycelin Nidhowar a expliqué qu’il était à Maurice pour des vacances de quatre jours. Les éléments de l’Adsu n’étant pas convaincus par cette réponse, ils ont, dans un premier temps, procédé à une vérification des bagages du suspect.

La valise et le sac à main du Malgache ont été fouillés, il n’y avait que des vêtements. Cependant, le poids du sac à main a intrigué les éléments de l’Adsu. Alors que les bagages de Joycelin Nidhowar était examinés par les responsables de l’Adsu et les douaniers de la Custom Anti Narcotics Section (Cans), les vis des poignées rétractables du sac à main ont attiré leur attention. Ces vis portaient des traces d’un tournevis. Les officiers ont découvert que les poignées télescopiques avaient été assemblées à la main.

Lors d’un examen au rayon-X, l’Adsu a repéré des colis dans les poignées télescopiques du sac à main. Des éléments de la Cans de la MRA ont effectué un test préliminaire de la poudre retrouvée dans des boulettes qui étaient enrobées de cellophane. Le résultat a confirmé qu’il s’agissait bel et bien d’héroïne. Le chien renifleur de la douane, Milan, a été mis à contribution lors de la vérification des bagages. Les éléments de l’Adsu ont alors détaché les poignées. Des sachets en plastique contenant de l’héroïne avaient été dissimulés dans les deux poignées télescopiques du sac à main.

Toujours dans la soirée du dimanche 28 janvier, l’Adsu a monté une opération de controlled delivery, dans la région de Rose-Hill. Deux suspects, Orwin Christine, 24 ans, un mécanicien habitant Cassis, et Vidya Heerah, 21 ans, habitant Grande- Rivière, se sont pointés au rendez-vous pour récupérer le colis de drogue. Les deux suspects ont été immédiatement placés en état d’arrestation.

Après avoir passé la nuit de dimanche en détention, les deux suspects ont été présentés devant la justice, lundi 29 janvier. Joycelin Nidhowar est provisoirement inculpé de Importation of Dangerous drugs with an Averrement of Trafficking, alors qu’Orwin Christine et Vidya Heerah répondent d’une accusation provisoire de Drug dealing with aggravating circumstances (attempt to possess heroin for the purpose of distribution with averment of trafficking. Leur interrogatoire devrait débuter dans les jours qui viennent. À ce stade de l’enquête, l’Adsu tente de retracer les autres membres de ce réseau.

Le gang « Ledent Larzan » dans le viseur

L’Adsu soupçonne l’implication d’autres suspects dans ce trafic de drogue. Des membres d’un gang, connu comme le « Gang Ledent Larzan » sont dans le viseur. D’ailleurs, une liste des suspects a été établie.

Selon l’Adsu, plusieurs autres personnes tirent les ficelles dans cette sombre affaire. « Sa ban la bien zen, bizin ena lot dimoun komandit trafik ladrog », a déclaré une source. Avant même l’interrogatoire des suspects, l’Adsu tente de déterminer le fonctionnement de ce réseau. Le train de vie des suspects retient aussi l’attention des responsables de l’Adsu. Le cercle des proches de ces suspects suscite également l’intérêt des enquêteurs.