Infrastructures publiques : Rs 360 M pour le nouveau marché de Goodlands

Par Fernando Thomas O commentaire
Marché de Goodlands

Goodlands disposera d’un nouveau marché qui sera opérationnel d’ici deux ans. Le projet nécessitera un investissement de Rs 360 millions. Les plans sont prêts depuis plusieurs semaines et le ministère des Infrastructures publiques lancera les appels d’offres d’ici la semaine prochaine.

Ce sera le « plus gros projet jamais réalisé dans la région », affirment des sources proches du dossier. Un investissement de Rs 360 millions sera nécessaire pour mettre sur pied le nouveau marché de Goodlands.

Entièrement construit en tôle, il accueillera près d’un millier de commerçants, dont des marchands de légumes. Il abritera également des boutiques artisanales, un food court, des magasins, un espace de détente pour les enfants ainsi que des aires de stationnement pour taxis et autobus.

« À ce jour, quelque 500 commerçants sont répartis dans la région Nord. Le but de ce marché est de rassembler tous les commerçants de Goodlands en un seul lieu. Les habitants se plaignent depuis trop longtemps du manque d’espace des marchés et de l’insalubrité des espaces commerciaux. Le plus ancien marché date d’une vingtaine d’années. Il est temps d’aménager un espace plus adéquat pour le public », avancent des conseillers du district de Rivière-du-Rempart.

Une fois les commerçants « relogés » au nouveau marché, les terrains ayant abrité leurs commerces seront « reconvertis en d’autres infrastructures ». Selon les conseillers, le nouveau marché de Goodlands aura une forme pentagonale. Le food court sera ceinturé par divers magasins.

Sollicité par Le Défi Quotidien, Prembhoodas Ellayah, président du conseil de district, confirme la mise sur pied du marché : « Les procédures des appels d’offres seront enclenchées la semaine prochaine. La pose de la première pierre aura lieu dans les jours à venir. Le marché sera opérationnel d’ici deux ans. » Le président du conseil précise que les modalités entourant le montant du loyer des commerçants n’ont pas encore été établies.