Jeekeshen Chinnappen : celui qui élimine le stress des tâches domestiques

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire
Jeekeshen Chinnappen

À 25 ans, Jeekeshen Chinnappen dirige une entreprise avec plus de 700 employés. Du ménage au bricolage, Mauritius Household Staffing (MHS) est l'un des plus grands fournisseurs de services domestiques à Maurice. Son ambition est d’étendre ses activités à la région.

Femmes de ménage, Baby-sitters, aides-soignants, chauffeurs, jardiniers, plombiers, électriciens ou encore bricoleurs, autant sont les services que l’entreprise MHS peut fournir. « Nous sommes également axés sur les entreprises pour le nettoyage de bureau, la sécurité ou même les 'Business Messengers' », avance Jeekeshen Chinnappen.

Aujourd'hui, l’entreprise compte plus de 700 employés à plein temps et à temps partiel. Le but de MHS est de professionnaliser cette industrie et d’aider les employés à gagner le respect sur le marché de l'emploi. C'est la raison pour laquelle l’entreprise a un programme de formation approprié pour optimiser la qualité de ses services.

Selon notre interlocuteur, aujourd’hui, les Mauriciens n’ont pas le temps de s’occuper des tâches mineures et chronophages. « Nettoyer la maison et prendre soin de toutes les corvées domestiques peuvent être très stressants, surtout quand le mari et la femme travaillent », soutient-il. Par conséquent, MHS intervient pour s'assurer que ce stress soit complètement éliminé. « L'idée de lancer ce type de business a été déclenchée quand mon oncle peinait à trouver quelqu'un pour s'occuper de son nouveau-né. Ainsi, en partenariat avec mon oncle, j'ai décidé de créer cette entreprise à Maurice », raconte le jeune homme.

Le professionnalisme

À présent, dit-il, l'entreprise opère au-delà de leurs attentes. « La demande sur le marché est si massive que nous avons des clients qui nous contactent quotidiennement », souligne-t-il. Cependant, comme toute autre entreprise, des défis ne sont pas à ignorer. Jeekeshen Chinnappen déclare que le placement et la répartition des quarts de travail ne sont pas faciles à gérer. « Avoir de nombreux employés sur la liste de paies, peut être très coûteux à gérer. Il faut aussi compter les coûts de marketing pour attirer de nouveaux clients. La formation du personnel aussi est obligatoire, longue et très coûteuse », dit-il. La plupart des clients sont de hauts cadres et des expatriés sur Plaine Wilhems. Le nettoyage de bureau compte pour 30 % des activités.

Pour ce jeune entrepreneur, la satisfaction de travailler pour soi-même est beaucoup plus élevée que d'obtenir une paie, à la fin du mois. Cependant, dit-il, c'est aussi une responsabilité envers les employés qui ont placé leur confiance dans le bon fonctionnement de l'entreprise.

5 000 employés dans cinq ans

La vision de MHS est de devenir le plus grand fournisseur de services domestiques à Maurice et d’étendre ses activités à l’Afrique. « Nous souhaitons avoir des bureaux dans la région très bientôt. Par ailleurs, MHS vise à employer plus de 5 000 personnes dans les cinq prochaines années, ce qui réduira considérablement le taux de chômage dans ce secteur à faibles revenus », dit Jeekeshen Chinnappen.

Vie personnelle

Jeekeshen Chinnappen est fiancé à une architecte étrangère qui a démarré son entreprise à Maurice dans le secteur des villas intelligentes et de la domotique.

« Ma règle est d'assurer que le week-end soit complètement dédié à la famille », soutient-il. Il dit réussir à gérer son travail et sa vie personnelle, grâce à la mise en place des différents logiciels pour automatiser les opérations.