Julie Ferrez : la coach fitness des célébrités

Par Thierry Léon O commentaire
Julie Ferrez

Quand on parle fitness en France, il y a un nom qui revient souvent : Julie Ferrez. Son professionnalisme fait d’elle une des rares coachs françaises à avoir des clients VIP, dont Nicolas Sarkozy, ancien président de la République française. Rencontre.

Enfant, Julie Ferrez était prédestinée à se lancer dans le sport. « Je suis issue d’une grande famille de sportifs. Mon père était footballeur et ma mère pratiquait la danse classique. Quand on grandit dans un univers pareil, on ne peut pas ne pas aimer le sport. »

Ainsi, dès l’âge de 8 ans, elle pratique la danse classique et la gymnastique. « Très jeune, j’ai su que j’allais faire carrière dans le sport. J’ai donc fait mes études dans cette filière pour décrocher un DEUST Métiers de la forme. »

Il faut s’adapter à leurs humeurs et à leurs envies sans les brusquer et leur permettre d’être à l’aise.»

Après ses études, elle accepte un emploi comme professeur de fitness au Club Med Gym. Par la suite, elle se voit offrir le poste de manager de fitness pour le Ritz Hôtel à Paris. Elle occupe ce poste pendant quatre ans. « C’est à ce moment que je commence à travailler avec les VIP, notamment des célébrités ou des princes et des princesses saoudiens. »

Et quand elle décide de tout arrêter pour offrir ses services à domicile, sa notoriété chez les VIP continuera à croître. « De bouche à oreille, mon numéro de téléphone a continué à circuler. Et c’est ainsi que j’ai eu l’occasion de travailler avec des VIP, mais à domicile. »

Technique personnelle

Elle s’est finalement retrouvée à l’Élysée. « Il faut savoir que j’ai eu l’occasion de travailler avec Carla Bruni avant même qu’elle ne se marie à Nicolas Sarkozy. Et quand elle est devenue la Première dame, elle m’a recommandée à son mari. C’est comme cela que je me suis retrouvée à coacher le président de la République française. »

Comment est Nicolas Sarkozy ? En bonne professionnelle, elle n’en pipera mot. « Quand on travaille avec des gens connus, le maître mot, c’est de respecter leur vie privée. Des clauses de confidentialité m’interdisent de parler des séances d’entraînement. »

N’empêche que lorsqu’on travaille avec des célébrités, il faut s’adapter à leurs humeurs et à leurs envies. « Il faut bien se dire qu’on ne travaille pas avec n’importe qui et que ces gens sont souvent sous un autre type de pression. Il faut donc s’adapter à leurs humeurs et à leurs envies sans les brusquer. Il faut  leur permettre d’être parfaitement à l’aise. »

Julie a sa propre technique. « Mon expérience m’a permis de mettre au point une technique basée sur le rééquilibrage alimentaire, l’endurance et l’équilibre. Je vais travailler les muscles en profondeur pour améliorer la posture. »

Par ailleurs, selon Julie Ferrez, le monde est définitivement entré dans l’ère du look. « Je pense qu’il y a actuellement un regain mondial pour le fitness, parce qu’on s’est rendu compte qu’on a un mode de vie de plus en plus sédentaire et que pour y remédier il faut se prendre en charge. Maintenant, il y a différentes manières de le faire, dont certaines ne sont peut-être pas les bonnes, mais c’est déjà une bonne chose que les gens prennent conscience de leur santé. »

Actuellement enceinte, Julie Ferrez mène sa grossesse comme un vrai évènement sportif. « Je vis ma grossesse comme un évènement sportif, dans le sens où tout est réglé au millimètre près », dit-elle avec le sourire.

À Maurice à l’invitation du Long Beach Hotel, à Belle-Mare, jusqu’au 10 février, la coach animera deux ateliers de fitness par jour. « Le matin à partir de 8 heures, nous allons faire des exercices de yoga. Puis dans la journée c’est sera des exercices de working out normal. »