La mère cleaner de Luciano Azor : «Nou bann dimounn mizer, pa ti atann mo garson pou vinn lauréat»

Par Preity Ramessur-Bhoyroo O commentaire

Il est issu d’une famille modeste de Résidence Mère Thérésa, Triolet. Aujourd’hui, Luciano Azor fait la fierté, non seulement de son collège, la Triolet State Secondary School, mais également celle de son père maçon et de sa mère cleaner. 

C’est la seconde fois que le jeune homme passe les examens du Higher School Certificate (HSC). Il avait été classé huitième de la cuvée 2016 et sa persévérance a fini par porter ses fruits. Luciano Azor a été désigné lauréat dans la filière « Arts » de la cuvée 2017.

« Mo finn bien emu. Mo bien kontan mo garson in vinn lauréat. Nou bann dimounn mizer. Li ti difisil ki mo garson pou vinn lauréat me li finn fer zefor », confie la mère de Luciano, Farida Azor, qui n’arrivait pas à contenir sa joie.

L’émotion était à son comble lorsque Farida Azor s’est entretenue directement avec son fils sur les ondes de Radio Plus. « Mo bien kontan mo finn fer twa enn fierte », a déclaré Luciano Azor à sa mère. Cette dernière a chaudement félicité son fils : «Mo bien kontan pou twa. To finn lev mo l’honneur zordi. » 

Luciano Azor affirme qu’il faut viser haut dans la vie afin de réaliser ses rêves. « Nou bizin viz ot pou ki kan nou echoue, si nou tonbe, nou dans enn pozision ase elve », estime le lauréat. Il a tenu à remercier ses enseignants qui lui ont prodigué des leçons particulières gratuites sans oublier ses amis pour leur soutien.