Le MMM envisage de renouveler ses instances

Par Patrick Hilbert O commentaire

Après l’échec de la partielle dans la circonscription Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18), le dimanche 17 décembre, le Mouvement militant mauricien (MMM) se prépare à renouveler ses instances.

Il s’agit de décider qui fera partie du bureau politique (BP) et cela nécessitera un vote au niveau du comité central. La direction des mauves propose que le renouvellement de cette instance décisionnaire ait lieu en avril au plus tard. Le vote se fera par bulletin secret.

Il sera aussi question de renouveler la confiance en Paul Bérenger, leader du MMM, et en Ajay Gunness, secrétaire général du parti. Mais avant d’en arriver là, il faut d’abord convaincre le comité central et le BP. Le BP se penchera alors sur la question dès sa première réunion qui aura lieu le 8 janvier.

Il nous revient qu’au MMM, notamment au niveau de ses sept représentants à l’Assemblée nationale, on est divisé sur les orientations politiques des mauves ces dernières années. Ce sentiment est aussi partagé par certains membres du BP.

« Malgré toutes les défaites électorales que nous subissons depuis 2003, rien ne change. Le MMM continue à fonctionner comme il a toujours fonctionné, mais avec le dynamisme en moins. Les temps ont changé et on doit agir », confie un candidat aux élections générales de 2014 et membre du BP. Au sein des instances, on est las des défaites successives. On y souhaite un parti revigoré et modernisé, prêt pour attaquer les élections générales de 2019.

Mardi, au dîner de fin d’année du MMM, qui a été organisé au Domaine Anna, à Flic-en-Flac, Paul Bérenger devait concéder qu’en politique, « il y a des hauts et des bas et c’est ce qui se passe actuellement » pour les mauves. Mais il devait relativiser l’échec du 17 décembre. « N’oublions pas que ce n’était qu’une partielle. Ce sera différent pour les élections générales. »

Et de préciser de nouveau que « le MMM ira seul aux élections générales ».