19 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 23 January 2013 19:41

Bérenger révèle qu’il souffre d’un « début de cancer à l'amygdale gauche » Featured

Rate this item
(18 votes)

Media

Le leader de l’opposition lors de sa conférence de presse ce mercredi 23 janvier Le leader de l’opposition lors de sa conférence de presse ce mercredi 23 janvier

Le leader de l’Opposition et du MMM a réuni d’urgence la presse ce mercredi 23 janvier. Paul Bérenger a révélé qu’il « souffre d’un début de « cancer à l’amygdale gauche ». Ce qui le contraindra à prendre un congé politique de trois mois environ, le temps qu’il se fasse soigner à l’étranger – probablement à Paris. En son absence, c’est Alan Ganoo qui agira comme leader de l’Opposition. Même dans la maladie, Paul Bérenger a gardé le sourire. Il a demandé aux « militants et militantes de ne pas s’inquiéter » car des « spécialistes » lui ont fait savoir que la maladie dont il souffre est guérissable.

Paul Bérenger dit avoir choisi de pratiquer une « politique de transparence et de vérité, qui cadre avec sa personnalité et celle du MMM » pour dévoiler à la population qu’il a développé un « début de cancer à l’amygdale gauche ».

Lors d’une conférence de presse, qu’il a animée en solo, ce mercredi, le leader de l’Opposition et du MMM, a expliqué que ce sont des tests médicaux qu’il a effectués dans une clinique, mardi 22 janvier, qui ont permis de détecter la maladie.                                             

Cependant, Paul Bérenger affirme qu’il n’y a pas lieu de paniquer. « Péna pu peur pu mwa. Péna pu peur cancer. Au contraire, bizin guet li bien en face », a-t-il affirmé. Il a indiqué qu’il existe plus de 200 types de cancer et que « 50 % d’entre eux » peuvent être guéris complètement après des traitements appropriés.

« Pour ce qui est des autres 50 % de types de cancer,  je vous cite deux exemples. L’ex-Président Ronald Reagan avait subi une première intervention chirurgicale à la suite d’un cancer à l’âge de 74 ans et il a vécu jusqu’à 93 ans. Et jeudi dernier, le vice-président zimbabwéen John NKomo est décédé à l’âge de 78 ans après de longues années de maladie à la suite d’un cancer », a-t-il fait ressortir. 

Le leader des mauves affirme que dans son cas, des spécialistes l’ont informé que « sa maladie tombe dans la catégorie de 50 % des cancers qui peuvent être guéris complètement, d’autant plus qu’ils ont détecté la maladie très tôt ». « Il m’ont conseillé de me rendre à l’étranger pour subir une intervention chirurgicale. Je le ferai dans quelques jours », a-t-il précisé.  

Même si rien n’a pas encore été finalisé, Paul Bérenger affirme qu’il se rendra probablement à Paris pour subir cette intervention car il y a de « très bons spécialistes pour ce genre de maladie » dans la capitale française. Aussi, dit-il, il a des parents et des amis à Paris. Le traitement, dit-il, pourra durer trois mois. « Pendant, mon absence, c’est Alan Ganoo qui agira comme leader de l’Opposition et celui du MMM. A mon retour, je reprendrai mon poste de leader de l’Opposition et du MMM », a-t-il soutenu.

En attendant son départ pour l’étranger, le MMM ne chômera pas. Paul Bérenger affirme que la réunion hebdomadaire des dirigeants du Remake de 2000 est maintenue à la résidence de sir Anerood Jugnauth (SAJ) pour ce mercredi après-midi. «  Demain [ ndlr : jeudi 24 janvier ], il y a aura une réunion spéciale du bureau politique du MMM. Le MMM animera une conférence de presse ce samedi. Dans l’après-midi, le comité central du MMM se réunira et le même jour à 15 h 30, il y aura une assemblée spéciale des délégués du MMM », a-t-il soutenu. 

Paul Bérenger dit avoir déjà parlé à SAJ pour l’informer de sa maladie.   

Durant le « congé politique » de Paul Bérenger, qu’en sera-t-il des scandales que le MMM a promis de dévoiler ? « Je laisse le soin à Alan Ganoo, à Rajesh Bhagwan et aux vrais guerriers que nous avons au sein du MMM de dénoncer les scandales. Nous avons de vrais guerriers. Pas le pseudo-guerrier de Davos », a-t-il dit dans un éclat de rire. Même dans la maladie, le leader des mauves garde le sourire.

Voir la vidéo : Bérenger révèle qu’il souffre d’un « début de cancer de l'amygdale gauche »

( Veuillez retrouver plus bas la bande sonore de la conférence de presse de Paul Bérenger )

 

 


Last modified on Thursday, 24 January 2013 07:31
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus