01 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 24 January 2013 13:20

Retrait temporaire de Bérenger : quel impact sur l'échiquier politique ? Featured

Rate this item
(2 votes)

Le retrait de Paul Bérenger de la scène politique pour quelques mois – le temps qu’il se fasse soigner en France après qu’il a révélé au public qu’il souffre d’un début de cancer de l’amygdale gauche - laissera un vide. Le leader du MMM nous a habitués à des déclarations fracassantes semaine après semaine.

Quel sera l’impact de cette absence de trois mois ? Le MMM, très actif depuis le début de l’année, pourra-t-il maintenir ce « momentum » ?

« Le style de Paul Bérenger va définitivement manquer au MMM », analyse Motee Ramdass, ancien ministre mauve et aujourd’hui membre du comité régional du MMM à Curepipe. Il estime, en revanche, que la machinerie mauve est en marche et que rien ne pourra l’arrêter.

Son avis n’est pas partagé par l’ancien ministre rouge, Dharam Gokhool. Ancien membre du MMM dans les années 80, il estime que l’alliance MMM-MSM souffrira du retrait temporaire de Paul Bérenger.

L’historien et l’observateur politique, Jocelyn Chan Low, lui, va plus loin. Ce qu’il faut mesurer, dit-il, c’est l’élan de sympathie dont jouit Paul Bérenger, donc par extension, le MMM.

Chez les mauves, comme au MSM,  on espère que le leader du MMM soit très vite de retour. Sir Anerood Jugnauth, le leader de l’alliance MMM-MSM, voit déjà Paul Bérenger sur l’estrade du traditionnel meeting du 1er-Mai.




Last modified on Thursday, 24 January 2013 14:38
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+