24 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 24 January 2013 16:14

Permis à points : manif le 21 février Featured

Rate this item
(4 votes)
Yousouf Chotoye Yousouf Chotoye

La résistance s’organise ! Le Front commun des syndicats du transport (FCST) annonce une manifestation au Champ de Mars le 21 février prochain pour « dénoncer la manière de faire du gouvernement » en marge de l’introduction du système du permis à points.

Les membres de ce front commun et plusieurs chauffeurs d’autobus et de taxi se sont réunis ce jeudi 24 janvier au Centre social Marie Reine de la Paix, à Port-Louis. Ils ont, à l’unanimité, voté en faveur de la tenue d’une manifestation le 21 février prochain. Ils reprochent au gouvernement de faire la sourde d’oreille à leurs doléances.

Estimant que les « chauffeurs professionnels » seront pénalisés par l’introduction du système du permis à points, le FSCT demande au gouvernement de reconsidérer sa position vis-à-vis des  personnes qui exercent le métier de chauffeur. « Sanctionner notre permis, c’est nous priver de notre gagne-pain pendant six mois », déplorent les membres du FSCT. Ils n’écartent pas la possibilité d’entamer une grève nationale si les autorités ne revoient pas leur copie.

Le président du FCST, Yousouf Chotoye, estime que le gouvernement aurait dû consulter le syndicat des employés du secteur du transport avant d’aller de l’avant avec ce projet. « Nous ne disons pas que nous sommes totalement contre le permis à points. Les autorités auraient dû nous rencontrer afin que nous puissions donner notre avis sur ce système qui comporte de bonnes et de mauvaises choses », a-t-il déclaré sur Radio Plus.




Last modified on Thursday, 24 January 2013 17:16
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+