21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 11 February 2013 10:18

Intoxication alimentaire à Bambous – Le rapport du maître d’école attendu ce matin

Rate this item
(1 Vote)
C’est ce lundi que le maître d'école de la Bambous A Government School doit soumettre son rapport sur l'intoxication alimentaire de 111 élèves de cet établissement de Zone d'Education Prioritaire.
Le ministre de la Santé, Lormus Bundhoo, a affirmé, dans une déclaration au Défi Quotidien, hier, que tout sera fait dans la transparence afin de situer les responsabilités.

Le mystère sur l'intoxication alimentaire de 111 élèves de la Bambous A Government School, commence à se dissiper. Ces écoliers avaient été intoxiqués après avoir consommé le repas, plus particulièrement des œufs et des légumes, que leur avait fournis Simla Soodon, traiteur et gérante de Sim's Snack, à Bambous.

L'intoxication alimentaire de plus d'une centaine d'enfants a provoqué la colère des parents d’élèves de cet établissement Zone d'Education Prioritaire (ZEP). La police a dû intervenir pour calmer les esprits. Quant aux enfants, une partie d'entre eux a reçu des soins à l'hôpital Victoria, à Candos, alors que d'autres ont été soignés à l'hôpital Dr A.G.Jeetoo, à Port-Louis.
Après cet incident, le ministère de la Santé a fait analyser les échantillons des repas chauds servis aux élèves. Ces analyses ont révélé que ce sont bien les œufs et le riz qui sont à l'origine de l'intoxication alimentaire. Un deuxième rapport, attendu ce lundi matin, devrait permettre aux autorités d’y voir plus clair. C'est celui du maître d'école de la Bambous A Government School. Ce rapport devrait permettre de mieux situer les responsabilités.

Entre-temps, le ministère de l'Education a résilié le contrat de Simla Soodon. Le contrat pour la distribution des repas chauds a été confié à un traiteur de la région de Curepipe. Ce dernier est déjà sous contrat avec une autre école pour la distribution des repas chauds. "C'est une mesure intérimaire en attendant de trouver un autre traiteur car on ne peut arrêter la distribution des repas chauds", laisse-t-on entendre du côté du ministère de l'Education.

Les critères relatifs à l'allocation des contrats aux traiteurs ont également été revus. Le ministère de l'Education a dressé une liste de 46 consignes de sécurité. Cette liste concerne, entre autres, l'hygiène, la qualité des ustensiles et l'agencement des tuyaux d'égout. Quant au ministre de la Santé, Lormus Bundhoo, il dit attendre un rapport de son ministère ce matin. "Si j'obtiens le rapport, je le rendrai public après consultation avec mes officiers", a-t-il déclaré.

La préparation du repas a débuté à deux heures du matin
C'est à deux heures du matin, jeudi dernier, que Simla Soodon a commencé à préparer le repas chaud qui a conduit à l'intoxication alimentaire d'une centaine d'élèves de la Bambous A Government School. La gérante de Sim's Snack dit avoir commencé par faire bouillir 800 œufs. Vers six heures du matin, elle a commencé à remplir les take-away. C'est à 10 h 10 qu'elle est arrivée à l'école de Bambous pour livrer les repas.

Outre la Bambous A Government School, Simla Soodon distribuait également des repas chauds à l'école primaire de Cascavelle. Simla Soodon se défend d'avoir fait preuve de négligence et affirme avoir pris toutes les précautions nécessaires. Elle ajoute avoir acheté les œufs d'un poulailler à Albion tout en concédant que c'est la première fois qu'elle a commandé une si grande quantité.



Nilen Kattany

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus