01 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 12 February 2013 09:03

Double drame à Rivière-du-Poste : les proches des victimes toujours dans l’incompréhension Featured

Rate this item
(15 votes)
Des policiers sur les lieux du double drame Des policiers sur les lieux du double drame

La police privilégie la piste du crime passionnel après le double drame survenu, lundi 11 février, à Rivière-du-Poste. Virendrasing Boolaky, un habitant de cette localité, âgé de 27 ans, a tué sa petite amie, Dishtee Pattur, une étudiante du collège Hindu Girls, âgée de 15 ans, avant de se suicider.

Armé de fusil de chasse de calibre .12, le jeune homme a ouvert le feu sur l’adolescente avant de retourner l’arme contre lui. Le rapport de l’autopsie, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, indique que Dishtee Pattur a reçu deux balles à l’estomac. Virendrasing Boolaky est, lui, mort d’une balle dans la tête. 

Le jeune homme, chauffeur de profession, avait trouvé un boulot chez les Pattur, qui habitent non loin de chez lui. C’est là qu’il est tombe amoureux de leur fille, Dishtee. 

Les proches des deux victimes n’arrivent pas à expliquer ce double drame. « Ils étaient heureux ensemble. Ma famille et celle de Dishtee étaient toutes les deux pour leur relation. Ils comptaient se marier plus tard. Virendrasing était quelqu’un de bien », a déclaré le frère de Virendrasing, Yogesh, à Le Défi Quotidien. Il affirme que « dans la famille, nous avions l’habitude d’aller chasser ». Ce qui explique, selon lui, la présence du fusil à son domicile. « Rien ne laissait qu’il était en détresse », ajoute-t-il. 

Les proches de Dishtee sont eux-aussi dans l’incompréhension. L’étudiante devrait prendre part aux examens du School Certificate cette année.

 





Last modified on Tuesday, 12 February 2013 09:10
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+