31 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 14 February 2013 13:03

Contrats entre le CEB et les IPP : chaque membre de la National Energy Commission aura une copie ce vendredi Featured

Rate this item
(3 votes)

C’est un tournant dans l’histoire du pays, estime le vice-Premier ministre et ministre des Utilités publiques, Rashid Beebeejaun. Le Central Electricity Board  (CEB) et les Independent Power Producers’ (IPP) ont procédé à la signature d’un « Disclosure Agreements » ce jeudi 14 février.

Grâce à cet accord, six contrats entre le CEB et les IPP et celui entre le CEB et CT Power sont désormais du domaine public. Le No 2 du gouvernement annonce que chaque membre de la National Energy Commission obtiendra une copie ce vendredi 15 février. Selon Rashid Beebeejaun, il s’agit d’une « win-win situation pour tout le monde ». Il affirme que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, a, depuis des années, souhaité la transparence sur la politique énergétique du pays.

« C’est une win-win situation pour tout le monde. J’ai un souhait pour que la production d’énergie se fasse d’après les normes établies. J’espère que dans les années à venir tout le monde sera content de la décision que nous prenons », a souligné Rashid Beebeejaun.

Pour Cyril Mayer, directeur général de la Centrale Thermique de Belle-Vue, les IPP veulent jouer la carte de la transparence. Il soutient que la polémique autour de la politique énergique du pays a fait couler beaucoup d'encres ces dernières années.  Il estime que l’objectif des IPP sera atteint si la publication de ces contrats aide à atténuer la situation.




Last modified on Thursday, 14 February 2013 17:35
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+