17 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Friday, 15 February 2013 10:00

Distribution de repas chauds – Les maîtres d’école ne veulent plus s’en occuper Featured

Rate this item
(3 votes)
Les maîtres d’école montent au créneau. Ils ne veulent plus s’occuper de la distribution des repas chauds aux enfants des écoles de la Zone d’Éducation Prioritaire (ZEP). Réunissant la presse, jeudi matin, la Mauritius Head Teachers Association (MHTA) a rappelé que le rôle des maîtres d’école est de s’occuper de la pédagogie.
Jagarnaden Sunassee, le président, fustige le ministère de l’Éducation, disant que ce dernier manque de planification. « C’est le ministère des Finances qui a décidé de mettre en place ce projet et maintenant il est imposé aux maîtres d’école pour l’implémentation. Tout ce qui vient de se produire est dû à un manque de consultation. Tout s’est fait à la va-vite… » Ainsi, arguant que cette responsabilité ne doit pas leur revenir, l’association informera officiellement le ministère de l’Éducation sur leur prise de position. Au cas où l’autorité ne revient pas sur sa décision, l’association n’écarte pas la possibilité d'entamer une action légale.

Par ailleurs, le président s’est aussi appesanti sur les problèmes liés aux admissions en STD I. Il révèle que, lors d’une rencontre avec les officiers du ministère de l’Éducation en date du 24 septembre dernier, l’association leur avait demandé de revoir les différents catchment areas, à cause des nouveaux quartiers résidentiels. « En 2013, nous ne pouvons pas continuer à travailler avec des documents qui datent de 25 ans. » Lors de cette rencontre, les maîtres d’école avaient eu l'assurance que le Director of Planning allait se pencher dessus. Dans le cas du problème qui a eu lieu à l’école Raoul Rivet, Jagarnaden Sunassee souhaite vivement que la liste des admis soit rendue publique.



Last modified on Friday, 15 February 2013 09:09
Annick Daniella Rivet

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+