21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 16 February 2013 12:00

CT Power : la controverse s'internationalise Featured

Rate this item
(7 votes)

Le feu aux... poudres. Ça y est, le combat contre le projet de centrale à charbon de CT Power à Pointe-aux-Caves s’internationalise. Outre les manifestations à Maurice, la lutte se poursuit en Europe. L’émission ‘Coup de Pouce pour la planète’ (diffusée sur TV5 Monde) du week-end dernier a émis un carton rouge à Maurice. Une manifestation est aussi prévue ce samedi à Paris.

Ce magazine hebdomadaire sur le Développement durable, présenté par David Delos, rend hommage aux acteurs, aux héros ou aux anonymes du développement durable, du Nord au Sud. Après avoir fait l’éloge de Christian Binet, dessinateur français, avec ses bandes dessinées pour sauver la planète, le présentateur révèle que le carton rouge de la semaine est attribué à l’île Maurice pour son projet de centrale à charbon à Pointe-aux-Caves. Mention a été faite de la grève de la faim de Jeff Lingaya, et « de l’obstination du gouvernement mauricien par rapport à ce projet, pourtant rejeté par la population. » 

Ce samedi, à Paris, un collectif d’étudiants mauriciens organise une manifestation de 14 à 17 heures. Ils se rassembleront sur le parvis des Droits de l’Homme, place du Trocadéro, afin d’informer l’opinion publique de la situation à Maurice et de recueillir des signatures pour une pétition «qui dit non aux centrales à charbon» et sensibiliser le maximum de monde à cette cause pour une île Maurice meilleure, indique Priscilla Sambadoo, l’une des organisatrices. 

Et la marche pacifique pour dire « non au projet CT Power », prévue ce samedi de la Place Margéot au Plaza, à Rose-Hill, a été reportée à samedi prochain en raison du mauvais temps.


Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus