31 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 16 February 2013 17:21

Repas chauds dans les écoles ZEP : le programme suspendu avec effet immédiat Featured

Rate this item
(2 votes)
La distribution de repas chauds est une mesure annoncée dans le dernier Budget de Xavier-Luc Duval. Le programme a débuté en janvier 2013. La distribution de repas chauds est une mesure annoncée dans le dernier Budget de Xavier-Luc Duval. Le programme a débuté en janvier 2013.

Les élèves fréquentant les écoles des Zones d’éducation prioritaires ne bénéficieront plus d’un repas chaud à partir de ce lundi 18 février et ce jusqu’à nouvel ordre. Pain, beurre et fromage leur seront servis à la place.

La décision a été prise ce samedi 16 février. Le « Supplementary School Feeding Monitoring Committee » du ministère de l’Education a décidé de suspendre avec effet immédiat le programme de distribution de « repas chauds » dans les écoles des Zones d’éducation prioritaires (ZEP) après que des analyses effectuées sur des nourritures servies aux écoliers dans certaines régions ont révélé la présence de la bactérie E. coli.

Entretemps, des dispositions seront prises pour servir un repas alternatif (pain/beurre/fromage, fruit et eau) aux élèves à partir du lundi 18 février 2013 jusqu'à nouvel ordre.

Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion du « Supplementary School Feeding Monitoring Committee » du ministère de l’Education, présidée par le ministre de tutelle, Vasant Bunwaree. 

« Suite aux cas d’intoxication alimentaire à l’école de Bambous A, aux pluies torrentielles de ces derniers jours et aux résultats des analyses approfondies effectuées par le ministère de la Santé, dont certaines ont démontré la présence de E. coli en quantité dépassant les normes acceptables dans certains échantillons dans certaines régions, le Comité a pris la décision de suspendre avec effet immédiat la distribution des repas chauds dans toutes les écoles ZEP.   Entretemps, les dispositions seront prises pour servir un repas alternatif (pain/beurre/fromage, fruit et eau) aux élèves à partir du lundi 18 février 2013 jusqu'à nouvel ordre », peut-on lire dans un communiqué émis par le ministère de l’Education ce samedi 16 février.

Le ministère affirme que dans le contexte d’une éventuelle reprise du programme de « repas chauds »,  il sera dorénavant exigé de tout fournisseur intéressé par ce programme de respecter, entre autres, les conditions principales suivantes : (1) Une certification de Hazard Analysis & Critical Control Points (HACCP) ;  (2) une conformité stricte aux normes sanitaires requises pour la préparation, le transport et le service des repas ; (3) un service limité à un maximum de 300 repas par jour.

Le Défi Plus a consacré un dossier sur le programme de repas chauds dans son édition de ce samedi 16 février. Vous pouvez le consulter en cliquant sur ce lien : http://www.defimedia.info/defi-plus/dp-actualites/item/26912-restaurants-et-snacks-%E2%80%93-que-se-passe-t-il-dans-les-cuisines.html




Last modified on Saturday, 16 February 2013 17:36
Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+