21 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Tuesday, 19 February 2013 11:01

National Energy Commission – Le dossier CT Power ouvert ce vendredi Featured

Rate this item
(0 votes)
C’est ce vendredi que la National Energy Commission (NEC) a prévu d’ouvrir le dossier de la centrale à charbon CT Power. C’est ce qu’indiquent des sources émanant de la NEC. Un calendrier de travail sera également établi cette semaine pour connaître le mode opératoire de la structure.
Des consultations régionales ne sont pas à écarter dans cette optique. Mais, ce qui intéresse beaucoup de membres est justement ce dossier CT Power. Outre le fait d'examiner le Power Purchase Agreement entre la compagnie et le Central Electricity Board (CEB) conclu le 23 décembre 2008, il s’agit aussi de revenir sur la licence Environment Impact Assessment (EIA). C’est vers la mi-janvier que le ministère de l’Environnement avait donné son aval aux promoteurs de la centrale à charbon de Pointe-aux-Caves. C’est aussi le point de départ des hostilités entre les habitants de la région, épaulés par diverses ONG, et le gouvernement au sujet de cette centrale thermique.

La NEC, qui est justement née de cette fronde populaire, est appelée à se prononcer sur plusieurs points. Parmi, est-ce que CT Power constitue un danger pour la santé des habitants de la région ? Le projet reste-t-il viable maintenant que l’EIA Licence est accompagnée de 31 consignes que devront respecter les promoteurs ?

Il ne s’agit toutefois pas de trancher sur la question dès ce vendredi. « C’est un dossier complexe et nous allons avoir besoin de tout le temps nécessaire », indique un membre de la NEC. Puis, il ne pourra être pris en isolation mais devra être examiné en prenant aussi en considération le plan énergétique du pays, entre autres.



Last modified on Tuesday, 19 February 2013 11:11
Patrick Hilbert

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+