24 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 19 February 2013 17:57

Le permis à points entre en vigueur le 1er avril Featured

Rate this item
(2 votes)
Un conducteur tenant son Driving Licence Counterpart. Ce document est nécessaire pour la mise en application du permis à points. En médaillon, le ministre Anil Bachoo. Un conducteur tenant son Driving Licence Counterpart. Ce document est nécessaire pour la mise en application du permis à points. En médaillon, le ministre Anil Bachoo.

Ce ne sera pas un poisson d’avril, assure Anil Bachoo. Le système du permis à points entre en vigueur le 1er avril prochain. C’est le ministre des Infrastructures publiques lui-même qui l’a annoncé, ce mardi 19 février, lors d’un entretien accordé à Radio Plus.

Anil Bachoo rejette, du coup, la revendication du syndicat du transport, qui réclame une dérogation aux employés de ce secteur, soit un nombre de points plus élevés que les 15 points préconisés par la loi.

Le ministre des Infrastructures publiques se montre intransigeant. « Quand vous introduisez une loi, il n’y a pas deux catégories de citoyens. La loi est la même pour tous. Ils [ceux qui s’opposent à l’introduction du système du permis à points] disent que leur gagne-pain est menacé. Je vois les choses autrement. Au kontraire, pu ena boukou plis retenus. Nu pas kave permet sa kalité licence pu touye dimoune. Si je suis un professionnel, cela veut dire que je suis un expert. Je dois savoir conduire ma voiture…[…] Je ne peux pas accorder plus de liberté à un spécialiste pour qu’il commette plus d’erreurs qu’un nouveau conducteur », a-t-il fait comprendre.


Last modified on Wednesday, 20 February 2013 09:06
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles