23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 20 February 2013 18:03

Lindsay Morvan claque la porte du PMSD Featured

Rate this item
(5 votes)

Media

La crise s’accentue au PMSD. Lindsay Morvan a démissionné du PMSD ce mercredi.

Lindsay Morvan ne fait plus partie de la « famille bleue ». Celui qui occupait les fonctions de directeur communication du PMSD a démissionné de toutes les instances de ce parti ce mercredi 20 février.

C’est Lindsay Morvan lui-même qui a annoncé sa démission sur Radio Plus peu avant 18 heures. Il dit avoir pris cette décision après que le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, lui a demandé de démissionner du « board » d’Airports of Mauritius Ltd (AML). « C’est Xavier-Luc Duval qui m’avait nommé à AML en 2006. Même si cet organisme est passé sous la tutelle du Bureau du Premier ministre, j’ai soumis ma démission. J’ai aussi décidé de démissionner du PMSD par éthique », a-t-il expliqué sur Radio Plus.

Lindsay Morvan précise que c’est à la suite d’une déclaration faite à la presse dans la matinée, ce mercredi, au cours de laquelle il a dit accorder son soutien au ministre du Tourisme Michael Sik Yuen que le leader du PMSD lui a demandé de démissionner du conseil d’administration d’AML.

Lindsay Morvan affirme qu’il était en « congé politique » depuis deux semaines. Il était en mode réflexion à la suite « de certaines divergences ». En clair, il ne voyait pas d’un bon œil la manière dont les choses se déroulaient au PMSD.

Même s'il a exprimé son soutien à Michael Sik Yuen, il affirme que ce ne sont pas les remous qui secouent actuellement le PMSD après la révocation de Robert Desvaux de la présidence de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) qui l’ont poussé à prendre la porte de sortie.  

Se joindra-t-il au Parti Travailliste (PTr) ? Lindsay Morvan précise qu’il n’a pas l’intention de se joindre à un quelconque parti politique. « Je reste toutefois solidaire avec l’action gouvernementale car j’avais mené campagne pour l’alliance PTr-PMSD lors des législatives de 2010. J’ai aussi fait campagne pour les candidats de l’alliance gouvernementale lors des dernières élections municipales en décembre dernier », souligne-t-il.

Le PMSD est en crise après la décision prise par le ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen – qui est aussi membre de ce parti -  de révoquer Robert Desvaux (également membre du PMSD) de la présidence de la MTPA, le vendredi 15 février.  Le leader des bleus, Xavier-Luc Duval, est contre cette mise à pied.  Il avait demandé à Michael Sik Yuen de ne pas limoger Robert Desvaux. Cependant, le ministre du Tourisme est allé de l’avant avec sa décision. Laquelle a provoqué des dissensions au PMSD.

Veuillez retrouver plus bas la bande sonore de la déclaration de Lindsay Morvan





Last modified on Wednesday, 20 February 2013 20:35
Rédaction de RadioPlus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Live News Popular Articles

Google+